Rapporter un commentaire

On aurait aimé que Mr le Ministre aborde la question de la lutte contre l'érosion, source principale de l'envasement des barrages. Sur les bassins versants de ces barrages, le pâturage par les moutons et le labour doivent être limités, voire dans le cas des fortes pentes, INTERDITS. Mais il s'agit de proposer aux populations locales des techniques de remplacement plus respectueuses des sols. Ce n'est pas en se gargarisant de "l'adoption d'une application électronique appelée "Barrages Dzaïr", qu'on résoudra l'envasement. La lutte contre l'envasement se mène sur le terrain, pas derrière des ordinateurs dans des bureaux climatisés. Djamel BELAIOD. Ingénieur agronome.