Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 17 Janvier 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Le programme d’importation des voitures populaires se poursuivra, en 2017, avec des nouvelles incitations et simplifications des procédures au profit de la catégorie concernée et des concessionnaires automobiles, a déclaré le ministre de l’industrie et du commerce Zied Laadhari.
Il a fait savoir, dans une déclaration accordée à l’Agence TAP, que son département à présenté une proposition au gouvernement à savoir l’augmentation du revenu annuel de la classe ciblée de 5 à 8 mille dinars.
Il a avancé dans ce sens que plusieurs tunisiens n’ont pas pu acquérir des voitures populaires, vu que leur revenu annuel est supérieur à celui exigé par la loi régissant cette opération et datant de 1994 ( 5 mille dinars).
Une réunion sera tenue, au cours de cette semaine, avec la participation des représentants des concessionnaires automobiles, afin d’examiner avec la profession tous les détails et les quotas d’importation, a-t-il encore dit.
Une source du ministère ayant requis l’anonymat a déclaré à l’Agence TAP, que le ministère soumettra, vers la fin du mois de janvier, les amendements relatifs à la loi de 1994 régissant l’opération d’importation des voitures populaires.
Ces amendements seront examinés, au cours d’un conseil ministériel, avant leur adoption et la soumission du projet à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).
La même source a rappelé que 86% des dossiers de demandes d’acquisition des voitures populaires ont été rejetées à cause du dépassement du niveau de revenu annuel exigé (5 mille dinars) par la loi.
A rappeler que l’ancien ministre du commerce Mohsen Hassen, avait annoncé, le 5 février 2016, que l’Etat importera entre 4500 et 5000 voitures populaires, au cours de l’année 2016.
Le porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles Mehdi Mahjoub avait déclaré pour sa part à l’Agence TAP, que le programme d’importation des voitures populaires n’a pas enregistré la réussite attendue, puisque seulement 1500 voitures, sur un total de 5000 ont été vendues.
Mahjoub avait écarté la possibilité de renouveler cette expérience, en 2017, avec les mêmes conditions exigées au cours de cette année et expliqué l’échec dudit programme par la lourdeur des procédures administratives et l’incapacité de la classe ciblée ayant un revenu annuel inférieur à 5 mille dinars à acquérir ces voitures dont le prix s’élève à 22 mille dinars, contre 10 mille dinars en 1994.

TAP

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats Arabes, Abdelkader Messahel, présidera la délégation algérienne à la 2ème session du Dialogue bilatéral stratégique sur les questions politiques et sécuritaires prévue mercredi à Paris, a indiqué mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Au cours de cette session, "il sera procédé à un échange de vues sur les expériences dans le domaine de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme dans les deux pays", indique le communiqué.
"Les deux délégations aborderont les questions sécuritaires régionales et internationales d’intérêt commun notamment celles liées aux développements de la situation en Libye, au Mali, en Syrie et au Sahel", selon la même source.
La rencontre s'inscrit "dans le cadre des consultations bilatérales de haut niveau instituées entre l’Algérie et la France".
La délégation algérienne comprend des représentants des ministères des affaires étrangères, de la Défense nationale et de l’Etat-major, de l’Intérieur et des collectivités locales, de la Justice, de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a précisé la même source.
M. Yann Jounot, Coordonnateur national du renseignement, présidera la délégation française.
Au cours de son séjour en France, M. Messahel sera reçu par le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean Marc Ayrault.

APS

La 3è édition du Forum national de l’emploi et de l’entrepreneuriat sera organisée les 20 et 21 avril prochain à Marrakech, sous le thème “Quelle vision de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat, pour accompagner la marche du Maroc”.
Ce forum s’inscrit dans le cadre de la dynamisation de l’Entrepreneuriat et de l’accompagnement de la jeunesse sur le marché de l’emploi.

MAP

Vladimir Poutine a redit mardi espérer pouvoir rétablir des relations "normales" avec les Etats-Unis après l'arrivée de Donald Trump à la Maison blanche.
Notant qu'il n'a jamais rencontré le président-élu américain, le chef de l'Etat russe a aussi répété pendant une conférence de presse que les rumeurs sur l'existence de vidéos compromettantes que Moscou pourrait utiliser pour faire pression sur Donald Trump étaient "une fabrication".

Reuters

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a procédé, lundi, à l’inauguration du centre de frêt de l’aéroport de Guemmar dans la wilaya d'El Oued.
Le centre de frêt de Guemmar, qui couvre une surface de 598 m2 pour une capacité de 3.000 tonnes/ an, dispose de chambres froides d’une capacité de 150 tonnes/an, selon sa fiche technique.
Un exposé a été présenté à la délégation ministérielle sur l’opération d’extension de ce centre, à travers la réhabilitation de magasins et bureaux de l’aéroport, lancée en décembre 2016 pour un coût de 50 millions DA.
Cette opération d’extension devra permettre d’accroitre les capacités de frêt à 650 m2 susceptibles d’accroitre la capacité de stockage à 8.000 tonnes/an, a-t-on expliqué.

APS 

Le ministère de la Santé a renforcé les mesures prises dans le cadre du plan d’urgence visant à affronter la vague de froid qui touche le pays, et particulièrement les régions du Nord-Ouest et Centre-Ouest.
Il annoncé, dans un communiqué, la consolidation des dispositions médico-sanitaires et des équipes médicales et paramédicales dans les zones les plus affectées.
Après une première équipe médicale et paramédicale mobile dépêchée samedi, le ministère a envoyé, lundi, une seconde équipe composée de 30 médecins, dans diverses spécialités, pour dispenser les soins nécessaires à la population sinistrée, aussi bien dans les hôpitaux régionaux et locaux, que dans les groupes d’habitations isolés.
Ces équipes opèrent en coordination avec les autorités régionales et les équipes de la protection civile sur place, et assureront le placement gratuit, en milieu hospitalier, de tous ceux dont l’état de santé ou la situation sociale l’exige.
Les équipes d’urgentistes à Ain Draham, Tabarka, le Kef, Kasserine et Thala seront également dotées d’unités mobiles et d’ambulances 4X4 pour évacuer les citoyens bloqués dans les zones difficilement accessibles.
Avec l’arrivée de la vague de froid, le ministère de la Santé avait ordonné d’héberger dans les établissements de santé les patients dialysés et les malades parmi les personnes âgées et les enfants, ainsi que les personnes souffrant de maladies chroniques ou de système immunitaire affaibli.
Il a également renforcé le stock de médicaments dans ces régions et doté l’hôpital de Aïn Draham d’un générateur électrique pour permettre de consolider le système de chauffage.

TAP

Les recettes des Marocaines résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 3,4%, passant de 60,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2015 à 62,2 MMDH à 2016, selon l’Office des changes.
Cette diminution est due à la réduction des approvisionnements en huile brute du pétrole (-100%), en Gaz de pétrole et autres hydrocarbures (-15,2%) et en houilles, cokes et combustibles solides similaires (-13,5%).

MAP

Le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al Djoubeir, a estimé lundi que la façon dont l'administration de Donald Trump voulait restaurer l'influence des Etats-Unis dans le monde, contenir les ambitions de l'Iran et combattre le groupe Etat islamique (EI) étaient des éléments positifs incitant à l'optimisme.
"Nous sommes optimistes quant à la future administration et nous avons hâte de travailler avec elle dans tous les domaines qui nous concernent tous les deux", a-t-il dit à la presse à Paris, où il a participé dimanche à la conférence internationale sur le conflit israélo-palestinien.
Les intérêts de l'Arabie saoudite, a-t-il poursuivi, sont alignés sur ceux des Etats-Unis tant sur le plan géopolitique (Syrie, Irak, Yémen et Iran) que sur les questions liées à l'énergie et à la finance.
"Les objectifs que nous voulons atteindre sont les mêmes. Nous avons peut-être des désaccords sur les moyens d'y parvenir, mais nous ne sommes pas en désaccord sur ce qui doit être fait, et cela ne changera pas", a déclaré le ministre.

Reuters

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb a déclaré, lundi à Relizane, que le complexe intégré des métiers de textiles en cours de réalisation à Sidi Khettab réduira, une fois entrée en phase de production, de 90 % les importations dans ce domaine.
Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, M. Bouchouareb a indiqué que ce mégaprojet structurant, inscrit dans le cadre du partenariat algéro-turc, sera réceptionné en 2018 et devra satisfaire les besoins du consommateur algérien et le marché national.
Il a ajouté que ce projet qu'il a inspecté s’adapte avec le programme du gouvernement visant à réduire la facture d’importation, soutenir la production nationale et restituer à l’Algérie sa place dans le domaine du textile. Un secteur effondré en Algérie, a-t-il qualifié.
Ce complexe industriel, le plus grand du genre au niveau africain, est le fruit d’une convention signée au dernier trimestre 2015 suivant la regle 49/51 entre le groupe industriel de textiles et d'habits côté algérien et le groupe turc "Taipa" spécialisé en textiles.
La société turque "Astay" se charge de la réalisation en deux phases, la première s’étalant jusqu’à 2018 et comportant la concrétisation de huit unités industrielles de tissage et de détail, d'un centre d’affaires, d'une école de formation aux métiers de tissage pour 400 stagiaires et d'un pôle résidentiel pour personnels (567 logements). Les travaux sont à un taux d’avancement de 40%.
Le ministre a indiqué que le centre de formation aux métiers de tissage et découpe sera achevé en mars prochain.

APS

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed participera, les 17 et 18 janvier 2017, à la 47ème édition du Forum Economique Mondial de Davos (Suisse) qui se tient, du 17 au 20 janvier 2017.
Chahed présidera la délégation officielle tunisienne à laquelle participeront, notamment, les ministres du développement, de l’investissement et de la coopération internationale Fadhel Abdelkefi et de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables Hela Cheikhrouhou, précise un communiqué de la présidence du gouvernement publié, mardi.
Le chef du gouvernement s’entretiendra avec des personnalités internationales, dont des Chefs d’Etat et de gouvernement, des chefs d’entreprises, d’institutions financières internationales et des groupes économiques internationaux.
Il participera également à un panel sur “les perspectives des économies arabes”, qui se tiendra dans le cadre du Forum.
Cette 47ème édition du Forum de Davos 2017 qui se tiendra sous le thème ” Leadership réceptif et responsable “, réunira plus de 3000 participants, en provenance d’une centaine de pays.
Selon les organisateurs, environ 1200 patrons de sociétés, 300 personnalités publiques et 50 dirigeants politiques se rendront dans les alpes suisses jusqu’à samedi afin de participer à plus de 400 ateliers ainsi qu’à d’autres rencontres en coulisses.
La première réunion annuelle du Forum économique de Davos, organisation à but non lucratif fondée par l’économiste allemand Klaus Schwab, qui en est toujours son président, a eu lieu en 1971 à Davos.
L’événement réunit des responsables politiques des quatre coins de la planète, des dirigeants d’entreprises ainsi que divers experts afin de discuter de grands enjeux en matière d’économie, de santé et d’environnement.

TAP

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

Vidéos

"L’affaire RHB cause un grave préjudice à l’industrie pharmaceutique algérienne"- Abdelouahed Kerrar (UNOP) à Radio M

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc : Pour soutenir la RAM, le gouvernement décide d'exonérer de TVA les achats d'avions

La compagnie aérienne marocaine a fini par obtenir gain de cause auprès des autorités du pays: une exonération de la TVA, qui est de 20%, sur les importations d'avions. Une décision importante face aux compagnies étrangères, dont les Low-cost.

Hassan Bouras condamné avec sursis, retrouve la liberté

Le journaliste bloggeur Hassan Bouras a été condamné ce mardi à six mois de prison avec sursis par le tribunal d’El Bayadh. Il a été détenu depuis le 02 octobre dernier.

Maroc : Rebond des ventes automobiles en 2016, Renault prend la part du lion

L’objectif de vendre au moins 160.000 véhicules en 2016 est dépassé. L’Association des importateurs des véhicules au Maroc (Aivam) fait état de la vente l’année dernière de 163.110 véhicules. Un record !