Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

  •   Younès Djama
  • lundi 25 mai 2015 17:11

Le groupe français Avril (ex-Sofiprotéol) inaugure en juin une unité de nutrition animale en Algérie

Abdelkader Taïeb Ezzraïmi, patron du grope SIM, partenaire algérien du groupe français Avril.

Le groupe français est déjà présent au Maroc. En 2012, pour 121 millions d’euros il a acheté les parts de la Société nationale d'investissement (holding détenue principalement de par la famille royale), dans Le Sieur Cristal, numéro 1 marocain des huiles alimentaires.

 

 

Le groupe français Avril (ex-Sofiprotéol) va inaugurer en juin prochain une unité de nutrition animale en Algérie, rapporte Le Monde dans son édition d’aujourd’hui. L’investissement, de 20 millions d’euros, est mené en partenariat avec le groupe d’agroalimentaire algérien Semoulerie industrielle de la Mitidja (SIM), qui détiendra 51% des parts, indique le quotidien français.

Nous ignorons pour le moment les détails de ce partenariat : nos tentatives d’en savoir plus auprès des deux partenaires se sont avérées infructueuses.

Le groupe français, qui commercialise, entre autres marques, Lesieur (mayonnaise), est déjà présent au Maroc. En 2012, pour 121 millions d’euros, il a acquis 41% de parts dans Le Sieur Cristal jusque-là détenues par la Société nationale d'investissement (SNI), holding majoritairement possédée par de la famille royale.

La société revendique au Maroc la place numéro un du savon de ménage, avec 80% de parts de marché, de même que la position de leader du marché des huiles alimentaires.

 

Baisse du chiffre d’affaire de la filiale marocaine d’Avril

 

Cependant, précise Le Monde, tout comme son chiffre d’affaire global, en recul de 7% à 6,5 milliards d’euros en 2014, la filiale marocaine du groupe Avril affiche, elle aussi, un chiffre d’affaires en baisse de 5 %, à 345 millions d’euros en 2014. « Elle subit à la fois le repli du prix des huiles et celui du pouvoir d’achat de ses clients et doit réagir aux évolutions de leurs habitudes », écrit la journaliste du quotidien français.

Selon elle, le gouvernement marocain compte sur l’appui du groupe français pour soutenir un projet de relance de la culture du tournesol et d’implantation du colza.

Notons aussi qu’Avril est présent en Afrique au Cameroun et au Sénégal. Il compte sur une enveloppe de 1,8 milliard d’euros pour accompagner son expansion dans ce continent.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • JE N'AI PAS DE SITE c-à-d URL ENVOYEZ SUR MON E-mail

    Rapporter gacem vendredi 4 septembre 2015 11:27
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.