Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 28 Août 2016

Finance

Sondage

Si vous êtes détenteur d’une épargne êtes vous prêts à souscrire à l’emprunt national pour la croissance économique ?

Oui, je l’ai d’ailleurs déjà fait. - 7.2%
Oui, je vais le faire avant le terme de l’opération. - 11.2%
Non, je ne trouve pas l’offre de l’Etat assez attractif. - 10.1%
Non, je ne fais pas confiance au gouvernement pour l’utilisation de mon épargne. - 66.4%

Total votes: 1192
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Algérie: Améliorer la gouvernance des entreprises publiques au lieu de réduire la sphère économique de l’Etat

Vidéos

Pour sa der de la saison, le CPP reprend ses « obsessions » : 4e mandat, corruption et libertés

A ne pas manquer

Prev Next

Scandale de la Dépakine : la Tunisie et le Maroc prennent des mesures de vigilance

« Prescrit depuis plus de trente-neuf ans, la Dépakine est un traitement pour tous les types de crises et de syndromes épileptiques, n’induisant aucune aggravation paradoxale des crises », lit-on sur le site officiel de Sanofi-Algérie. Toutefois, il contient une molécule (valproate de sodium) néfaste pour le développement du fœtus.  

Algérie- Le programme AADL1 sera livré au plus tard en février 2017 (ministre)

Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville Abdelmadjid Tebboune a réaffirmé samedi à Alger que le programme AADL 2001/2002 sera livré entre fin 2016 et février 2017 dans la plupart des wilayas.

"L’économie tunisienne est à la croisée des chemins" (expert)

Commentant le discours du chef du gouvernement désigné Youssef Chahed, lors de la séance de vote de confiance au gouvernement, organisée vendredi, à l'hémicycle du Bardo, Hattab a fait remarquer que Chahed a parlé des priorités sans les classer, ne répondant pas, par conséquent, aux attentes des Tunisiens.