Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Maghreb Emergent avec TAP
  • samedi 10 mars 2018 09:01

Tunisie: Le déficit courant a atteint un niveau record de 10% du PIB, à la fin 2017 (BCT)

Le directeur de la BCT a souligné l’impératif de prendre des mesures douloureuses, afin de remédier à ce “dérapage“, sur le moyen et le long terme.

 

Le déficit courant a atteint un niveau record dans l’histoire de la Tunisie, dépassant 10% du PIB, à la fin de 2017, à 10,1 milliards de dinars, soit 3 fois le déficit enregistré en 2010 (environ 3 milliards de dinars), selon le directeur à la Banque centrale de Tunisie (BCT), Mourad Abdessalem.

S’exprimant  lors d’une conférence de presse tenue sous la présidence du nouveau gouverneur Marouane El Abassi, le responsable a mis en garde contre ce déficit, qui aura des répercussions négatives sur l’économie du pays, dont l’accélération de la dépréciation du dinar, et par conséquence la hausse de l’inflation.

“Nous sommes une économie du marché qui peut sensiblement, être influencée par les conditions intérieures du pays, même par le climat, ainsi que par les changements et les événements économiques internationaux (prix de pétrole…), et tout cela se répercute directement sur notre économie”, a-t-il noté, soulignant l’impératif de prendre des mesures douloureuses, afin de remédier à ce dérapage, sur le moyen et le long terme. Le responsable n’a pas donné de précisions sur ces mesures douloureuses.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.

Sonatrach : « Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés »

« Seuls 20 hectares de la surface des sols de la raffinerie d’Augusta sont contaminés » a déclaré M. Ahmed MAZIGHI, Conseiller du PDG de la SONATRACH, lors d’une conférence de presse organisée ce matin au siège de la compagnie nationale des hydrocarbures.

Les banques francophones remportent six Trophées African Banker cette année

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé Mardi à Busan, en Corée du Sud, les lauréats des trophées African Banker 2018, organisés chaque année en marge des Assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement.