Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 18 Janvier 2018

Tunisie: Le délai d’échange des billets de banque prorogé jusqu’au 31 mars 2018 (BCT)

L’opération d’échange des billets qui n'ont plus de cours légal depuis 2013  devait être achevée le 31 décembre avant que la BCT ne décide de prolonger le délai au 31 mars 2018.

 

Le délai d’échange des billets de banque de 50 dinars (type 2008), 30 dinars (type 1997) et 20 dinars (type 1992) aux guichets de la Banque Centrale, a été prorogé jusqu’au 31 mars 2018, a annoncé la Banque Centrale de Tunisie (BCT), dans un communiqué publié vendredi.

Selon le communiqué de la BCT, "conformément au décret n°2011-4248 du 24 novembre 2011, les billets de banque de cinquante dinars (type 2008), de trente dinars (type 1997), et de vingt dinars (type 1992) ont cessé d’avoir cours légal et perdu tout pouvoir libératoire à partir du 1er janvier 2013. Toutefois, ils seront échangés aux guichets de la Banque Centrale de Tunisie jusqu’au 31 décembre 2017 inclus".

Au delà de ce délai, les billets "ne seront plus acceptés à l’échange et leur contre valeur sera versée au Trésor" a indiqué la BCT. Selon le Huffinton Post Tunisie, il s'agit des billets de 50 dinars type 2008 avec au recto le portrait d’Ibn Rachik et la cité de la culture et au verso le pont de Radès et l'aéroport d'Enfidha. Sont également concernés les billets de 30 dinars type 1997 avec au recto le portrait d’Abou El Kacem Chebbi et au verso des thèmes agricole et industriel. Enfin, les billets de 20 dinars type 1992 avec le portrait de Kheireddine Ettounsi, coupoles de la mosquée de Sidi Mehrez au recto et des thèmes agricole et industriel au verso, sont également concernés.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Le FMI dément vouloir imposer l’austérité à la Tunisie

Les déclarations qui se veulent rassurantes de son porte-parole aujourd’hui surviennent après les récentes protestations déclenchées par des mesures de la loi de finances 2018 ayant entraîné une hausse des prix du gasoil, des automobiles et des services de téléphonie et d'accès à internet.

De nouveaux investissements pour le secteur automobile tunisien (document OBG)

  Assembler les véhicules sur place permet aussi aux constructeurs de  contourner les quotas d’importation controversés actuellement en vigueur. Si la Tunisie a soi-disant libéralisé son régime légal des importations, la réalité est quelque peu différente, et les concessionnaires ne sont autorisés à écouler qu’un quart de leurs quotas à chaque trimestre.

Maroc - En 2017, pour la deuxième année consécutive, le déficit commercial s’est creusé

Il a progressé de 2.6%, enregistrant 189,8 milliards de dirhams, soit 6,7 milliards d’euros, contre 185 milliards en 2016. Autrement, dit, les exportations n’ont couvert que 56,3 % des importations. Le redressement des prix du brut a ainsi sévèrement pénalisé le royaume qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques.     Le déficit commercial du Maroc, selon l’indicateur préliminaire des échanges extérieurs...