Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 27 Mai 2018

Adelane Mecellem : AXA Algérie sortira son premier résultat bénéficiaire en 2017

« Le pari algérien de AXA est de monter une compagnie de zéro et on considère que ce pari est réussi parce que nous aurons à la fin 2016 une compagnie qui va avoir une taille significative et qui va être bénéficiaire en 2017 ».

 

« 2007 sera l’année de la profitabilité de AXA Assurances Algérie, conformément au business plan initial de la compagnie d’assurance ».  Adelane Mecellem, Directeur général de AXA Assurances Algérie est revenu ce dimanche, à l’occasion de l’inauguration d’un son centre de formation, LEARNING@AXA, sur l’annonce la semaine dernière par des médias que la compagnie fermerait boutique en Algérie.

En marge d’une séance de formation sur les assurances au profit de médias nationaux, M. Mecellem a fait savoir que la compagnie qu’il dirige sortira son premier résultat bénéficiaire en 2017. «  Nous sommes à l’aise avec cette situation puisque c’était prévu dans le business plan initial », a-t-il affirmé. Et d’ajouter que  la compagnie d’assurances de personnes a atteint le niveau d’équilibre financier (break even) en 2014  et l’objectif premier de l’année 2016 est d’atteindre le break even de compagnie dommage. « Le break even pour les deux activités était prévu pour fin 2016, selon notre business plan initial », a-t-il résumé.

Dans cette optique, la compagnie va continuer son développement tant au niveau commercial qu’en termes de nouveaux produits. Il s’agit notamment du lancement de la déclaration par téléphone du sinistre avec à la clé un remboursement en 4 jours, du tiers payant pour les assurances vie, d’un espace client en ligne, de la numérisation des dossiers (GED) etc.

Le pari réussi de AXA en Algérie

 Pour Adelane Mecellem, AXA a choisi d’investir durablement en Algérie en créant une compagnie ex nihilo. « Au moment d’investir, deux choix s’offraient ; soit racheter une boite existante ou bien créer une compagnie de zéro. Le pari algérien de AXA est de monter une compagnie de zéro et on considère que ce pari est réussi parce que nous aurons à la fin 2016 une compagnie qui va avoir une taille significative et qui va être bénéficiaire en 2017 », a-t-il expliqué.

Selon lui, AXA Assurances détient 4% des parts du marché algérien, dispose d’un réseau de 72 agences à travers 35 wilayas, à raison de 2 agences créées par mois depuis son lancement, et de 500 salariés. « C’est considérable pour une compagnie créée il y a 4 ans », a-t-il dit. Et d’ajouter que le plus important ce n’est de sortir résultat toute de suite, mais de faire des investissements pertinents et durables qui permettent le développement et la croissance.

A propos de la croissance du chiffre d’affaires de la compagnie, M. Mecellem affirme qu’il sera au dessus du taux du marché, sans donner plus de détails. Interrogé sur la fermeture de certaines agences de la compagnie à travers le territoire nationale, le DG de AXA Algérie a précisé qu’il s’agit d’une dizaine d’agences qui sont fermées « parce qu’elles n’ont pas atteint les objectifs voulus » pour en ouvrir d’autres ailleurs. « D’ailleurs,  on prévoit d’ouvrir 25 nouvelles agences en 2016 », a-t-il précisé, estimant que le marché algérien reste très prometteur malgré la baisse des nouvelles immatriculations pour la branche automobile qui pèse plus de 50 % du marché.  


Évaluer cet élément
(6 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie :"Les tarifs des documents biométriques sont encore à l’étude" (Bedoui)

  Le coût de production du permis de conduire biométrique est de 10.000 DA pièce, alors que celui de la carte d'immatriculation automobile est de 20.000 DA pièce, selon Ouyahia.

L’huile d’olive tunisienne remporte quatre médailles au concours international L’EVO-IOOC (Italie)

(Webmangercenter) - L’huile d’olive tunisienne vient de se distinguée, de nouveau, à l’échelle internationale, en remportant 4 médailles (1 en or et 3 en argent), et ce lors de la 3e édition de l’EVO-IOOC (Extra Virgin Olive – International Olive Oil Contest), organisée du 14 au 18 mai 2018 à Capaccio Paestum (une commune italienne de la province de Salerne en...

Le président de la BAD satisfait du niveau des relations avec l'Algérie

APS - Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a exprimé sa "satisfaction sur la nature et le niveau appréciable" des relations avec l'Algérie où il compte effectuer une visite en automne prochain, a indiqué samedi un communiqué du ministère des Finances.