Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Juillet 2017

  •   Yazid Taleb
  • lundi 3 octobre 2016 15:57

La formule d’Alliance Assurance pour "devenir l’assureur préféré des Algériens"

 

Dans une conjoncture difficile pour le secteur dans son ensemble Alliance Assurance adopte une nouvelle stratégie qui ambitionne de faire de la compagnie : "l’assureur préféré des Algériens." 

 

La compagnie dirigée par Hassan Khelifati vient d’annoncer ses résultats semestriels. Globalement, la production d’Alliance Assurances au 1er semestre 2016 s’élève à 2,555 milliards de dinars enregistrant ainsi une hausse de 2,39 % par rapport au 1er Semestre 2015.

 Le communiqué de la compagnie indique significativement, que dans un contexte général de stagnation voire de recul du chiffre d’Affaire du secteur, «Alliance assurances résiste et essaye de s’adapter à la conjoncture économique actuelle très difficile et un environnement des assurances pas encore assaini en continuant  à renforcer sa solidité financière, à développer et lancer de nouveaux produits et à diversifier son portefeuille clients ».

 

Stagnation du marché

 

 Le secteur des assurances traverse en effet une période difficile.  Le chiffre d’affaires des assurances dommages, plus de 90% de la production globale du secteur des assurances, a déjà connu l’année dernière une quasi-stagnation (0,2%) pour atteindre 118 milliards de dinars.

 Les premières estimations pour les 6 premiers mois de l’année en cours indiquent que la production du secteur serait globalement en baisse de près de 2 %. Des chiffres qui confirment les prévisions récentes du PDG d’Alliance Assurances.

 Sur Radio M Hassan Khelifati avait prédit, au mieux une «croissance molle » pour le secteur au cours des prochains mois. Pour lui, les compagnies d’assurances ont commencé à enregistrer l’année dernière les effets de la chute des prix du pétrole et ses conséquences sur le marché des assurances.

 La réduction sensible des importations de véhicules est le premier facteur de fragilité pour un secteur algérien des assurances qui puise plus de 55% de son chiffre d’affaire dans la branche auto.

 «La progression des immatriculations automobiles était l’arbre qui cachait la forêt » affirmait-il pour illustrer la situation de crise que vit le secteur des assurances depuis près de 18 mois. Outre une diminution très sensible en cours) des immatriculations nouvelles en 2015 et 2016, M. Khelifati mentionnait également une augmentation de 30 % de la facture de remboursement de sinistres automobiles consécutive à l’augmentation des prix de la pièce détachée.

 

Une incitation à améliorer la gestion

 

Cette situation défavorable du marché est considérée par les dirigeants d’Alliance Assurance comme une « incitation à améliorer la gestion ». La compagnie affirme dans cet esprit avoir adopté « un plan stratégique fondé sur des standards internationaux, mettant notamment ses clients concrètement au cœur de ses préoccupations par toujours plus de proximité, de qualité de conseils, d’offres et d’indemnisation ».

Le premier axe de cette stratégie vise à « accentuer la proximité avec sa clientèle par l’ouverture de nouvelles Directions Régionales et agences commerciales.  Alliance est aujourd’hui présente dans 43 wilayas du pays à travers 6 Directions Régionales qui chapeautent 271 points de vente.

 Deux nouveaux projets de Directions Régionales sont actuellement en phase de création .La compagnie dirigée par M Hassan Khelifati compte aussi mettre le cap sur la satisfaction du client grâce à son nouveau site mis en ligne depuis janvier 2016.

 

L’enjeu des nouveaux produits

 

Alliance Assurance veut également être « le leader en produits d’assurances avec ses produits qui touchent tous les secteurs d’activité » .C’est ainsi qu’en termes d’innovation, la compagnie a procédé au lancement de nouveaux « packs » pour répondre aux besoins de tous les corps de métiers.

 Ces packs offrent une couverture qui permet de protéger l’activité professionnelle .Ils proposent notamment une couverture adaptée et spécifique pour les cabinets médicaux, les cabinets d’avocats, les bureaux d’études, les notaires, les pharmaciens, les agences immobilières, les agences de voyage, etc….

 

Améliorer les délais de remboursements

 

La communication de la Compagnie souligne également qu’ «en termes de Gestion de Sinistre, la cadence de règlement ne cesse de s’améliorer grâce à la refonte totale des process depuis 24 mois et la modernisation de l’outil informatique. Cela nous a permis d’afficher des performances exceptionnelles en matière de règlement de sinistres, c’est ainsi qu’au premier semestre 2016, La cadence de règlement de l’exercice affiche 76,49%, plus de 3/4 de nos clients ayant déclaré des sinistres au cours de l’exercice 2016 ont été indemnisés. Une cadence de règlement globale y compris l’antérieur qui affiche un résultat très appréciable de 106.8 %. Le stock sinistre antérieur à l’exercice 2016 ne représente que 35% du stock global ».

 La prochaine étape dans ce domaine sera le passage à un usage plus important des nouvelles technologies pour la réduction des délais et la simplification des procédures dans le cadre de l’amélioration de la qualité de services ainsi que l’innovation des produits et services ».

 La compagnie ajoute en outre qu’ «Alliance Assurances continuera son effort et confirme son engagement auprès du marché des assurances et à travers l’UAR pour œuvrer et continuer l’effort d’assainissement des sinistres inter-compagnies et trouver la bonne formule consensuelle pour que cette situation soit réglée définitivement et éviter qu’elle ne se reproduise à l’avenir».

 

ALLIANCE ASSURANCES EN BREF

Alliance Assurances est pionnier en assistance grâce à sa filiale ATA qui assiste ses clients depuis 7 ans, à l’échelle nationale, en moins de 30 minutes, sur les grands axes routiers.

Chiffre d’affaires en hausse de +2.39%, soit 59,6 MDZD de croissance nette par rapport au 1ersemestre 2015.

Résultat brut de 191.44 millions de dinars.

Résultat net de 157,10 millions de dinars


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

L'ambassadeur du Japon fait part de l'intérêt des constructeurs automobiles japonais à investir en Algérie

Le ministre de l’Industrie et des mines Mahdjoub Bedda s’est dit "ouvert" à toute proposition et négociation après la  finalisation du nouveau cahier des charges régissant cette activité.

Algérie- Tebboune va rencontrer dimanche le patronat et l’UGTA pour préparer la Tripartite

La rencontre intervient dans un contexte marqué par le bras de fer opposant Ali Haddad, patron de l’entreprise ETRHB Haddad et président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) et le Premier ministre.

Dix étudiants algériens à Pékin pour le cycle de formation Huawei «Seeds for the Future»

Au cours de cette formation, les dix étudiants seront au contact direct avec les techniciens chinois qui élaborent des technologies de pointe.