Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 22 Juillet 2017

  •   Elias Bouzahra
  • lundi 1 août 2016 10:04

Le groupe financier marocain BCP : quand le pari africain porte ses fruits

La participation du groupe financier marocain Banque Centrale Populaire (BCP), dans le capital d'Atlantic Business International a progressé à 75% en 2015. Cette progression, enregistrée à la faveur de changements structurels, porte aujourd’hui les fruits du pari d’un plus grand engagement en Afrique, car la holding, actionnaire majoritaire de Banque Atlantique, a contribué à hauteur de 13% au produit net bancaire de BCP.

 

L’augmentation de l'apport d'Atlantic Business International (ABI) a été rendue possible grâce à une amélioration de la collecte des dépôts et la distribution des crédits de respectivement de 15% et 24% sur une année glissante. Parallèlement, on peut noter au cours de la période sous revue, l'ouverture de la première succursale du groupe en Guinée Bissau, confirmant ainsi son ambition de se développer en Afrique et renforçant sa présence dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA)

Plus globalement, le groupe Banque Centrale Populaire a tiré avantage des  changements structurels entrepris depuis le premier semestre 2015, qui ont abouti, notamment au Maroc, à la fusion-absorption de la BP El Jadida-Safi au cours du premier semestre 2016. Dans ce contexte, BCP a annoncé des performances commerciales et financières en amélioration. Les crédits à la clientèle ont progressé globalement, malgré un repli des parts de marché dans les segments immobiliers et des crédits à la consommation.

Toutefois, l'encours des créances en souffrance au niveau du Groupe s'est accru de 4,3% par rapport à fin 2015, à 17 milliards dirhams. Une situation qui a porté le taux de contentieux à 7,5% (+0,1 point). Parallèlement, le stock de provisions pour créances en souffrance a augmenté de 4,5% à 12,4 milliards de dirhams fixant le taux de provisionnement à 72,9% (+0,1 point). Le groupe a également constitué une provision complémentaire pour risque pays relative à la zone UEMOA. 

Dans ces conditions, le résultat net consolidé est ressorti quasiment stable, à 1,7 milliard de dirhams, en hausse de seulement 0,5%. Le Revenu net part du groupe lui, s'apprécie de 13% à 1,4 milliard de dirhams. Il aura bénéficié de l'effet de variation de périmètre, suite à l'opération de prise de participation majoritaire par la BCP dans le capital des Banques Populaires Régionales et leur consolidation par intégration globale.

ABI, un ancrage avéré en zone UEMOA

Atlantic Business International, (ABI) est une holding crée le 07 juin 2012 entre Atlantic Financial Group et le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc. ABI, en activité depuis fin septembre 2012, est une holding financière, de contrôle et de développement, en charge de sept (07) banques commerciales africaines, en l’occurrence, Banque Atlantique BENIN (BABN), Banque Atlantique BURKINA FASO (BABF), Banque Atlantique COTE D’IVOIRE (BACI), Banque Atlantique MALI (BAML), Banque Atlantique NIGER (BANE), Banque Atlantique SENEGAL (BASN), Banque Atlantique TOGO (BATG) et Atlantique Finance (AFIN).

En s’affirmant comme un acteur incontournable de la zone UEMOA, avec sa prise de participation dans les compagnies d’assurance Atlantique Assurances et Atlantique Assurances Vie en Côte d’Ivoire et GTA C2A au Togo, ABI est aujourd’hui, un Groupe financier de premier ordre de la région.

Basée à Abidjan (Côte d’Ivoire), ABI est membre du Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc. 
Le Groupe BCP, qui est l’une des premières institutions bancaires du Royaume est composé de 10 Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative, de la Banque Centrale Populaire (BCP) – organe central du Groupe – de forme société anonyme cotée en Bourse, de filiales spécialisées, de fondations et de banques et représentations à l’étranger.

Le Groupe BCP est présent dans 11 pays africains (Maroc, Mauritanie, Sénégal, Mali, Niger, Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée et Centrafrique) et 12 pays à travers le monde (Espagne, France, Italie, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Grande Bretagne, Danemark, Suisse, Canada, Emirats Arabes Unis et Arabie Saoudite).  

 

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Facebook, lanceur d'alerte ou tribunal populaire? (les éclairages d'Akram Kharief)

Vidéos

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie- Hausse de 30 des entrées touristiques, l’Algérie en haut du tableau des marchés émetteurs

La Tunisie a enregistré plus de 2,5 millions d’entrées touristiques durant le premier semestre de 2017, en augmentation de 29,3% par rapport à la même période de 2016, selon les chiffres de la Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie (FTH).

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat (audio-vidéo)

La guerre déclarée entre le Premier ministre et le duo FCE-UGTA a offert un menu de choix à ce dernier numéro de la saison IV. Le CPP est allé au-delà des faits.

Maroc : La marche d’Al Hoceima violemment empêchée par les forces de sécurité, un militant grièvement blessé

La manifestation de jeudi 20 juillet à Al Hoceima pour la libération des militants du mouvement rifain ''Hirak'' et la fin de la répression dans le Rif, empêchée de se tenir par les forces de sécurité, a fait plusieurs blessés, dont un militant du Hirak, Imad El Attabi, dont le pronostic vital est engagé.