Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 27 Mai 2018

  •   Agences
  • samedi 6 août 2016 09:57

Tunisie : Les soldes d’été rafraichissent les prix au mois de juillet, les tensions inflationnistes toujours là

 

 

 

 

 

Les soldes d’été, qui ont démarré le 15 juillet, ont adouci le taux d’inflation en juillet 2016, indique l’Institut national de la statistique (INS).

 

 

 

L’INS a indiqué, dans un communiqué, que «le taux d’inflation pendant le mois de juillet 2016 a baissé pour la première fois depuis 3 mois de 0,2 point, par rapport au mois de juin 2016, pour s’établir à 3,7%». Ce taux est allé crescendo au cours des 3 derniers mois passant de 3,4% en avril, à 3,9% en juin, selon les statistiques de l’INS, qui a indiqué que l’avancement de la période des soldes d’été des vêtements et des chaussures a entraîné une chute du taux d’inflation relatif à ce groupe, qui représente 8,3% de l’indice des prix , passant ainsi de 7,0% en juin à 2,9% en juillet, en glissement annuel.

Au terme du mois de juin 2016, la hausse généralisée des prix à la consommation familiale s’est établie à seulement 3,5%, contre 5,5% pendant la même période de l’année 2015.

L’inflation à 3,7% en 2016 et 4,5% en 2017

Mais, la banque centrale de Tunisie met en garde, dans une analyse du 1er semestre, contre le retour des tensions inflationnistes à partir du mois de septembre. "La détente de l’inflation observée au cours du premier semestre n’est que transitoire. En effet, les pressions sur les prix pourraient resurgir surtout que les effets de base favorables auraient été dissipés", souligne l’analyse prospective de la BCT. L’inflation devrait poursuivre sa tendance haussière pour atteindre 4,3% au terme du troisième trimestre 2016, soit une hausse mensuelle de 0,4%.

Le niveau de l’inflation s’établirait selon les prévisions à 3,7% en 2016 et 4,5% en 2017. Cette tendance haussière est expliquée par la récente entrée en vigueur du système d’ajustement des prix à la pompe aux prix internationaux, la reprise attendue des prix internationaux du pétrole et par les pressions persistantes sur le taux de change du dinar.(Agences)

 

 

 

 

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie :"Les tarifs des documents biométriques sont encore à l’étude" (Bedoui)

  Le coût de production du permis de conduire biométrique est de 10.000 DA pièce, alors que celui de la carte d'immatriculation automobile est de 20.000 DA pièce, selon Ouyahia.

L’huile d’olive tunisienne remporte quatre médailles au concours international L’EVO-IOOC (Italie)

(Webmangercenter) - L’huile d’olive tunisienne vient de se distinguée, de nouveau, à l’échelle internationale, en remportant 4 médailles (1 en or et 3 en argent), et ce lors de la 3e édition de l’EVO-IOOC (Extra Virgin Olive – International Olive Oil Contest), organisée du 14 au 18 mai 2018 à Capaccio Paestum (une commune italienne de la province de Salerne en...

Le président de la BAD satisfait du niveau des relations avec l'Algérie

APS - Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a exprimé sa "satisfaction sur la nature et le niveau appréciable" des relations avec l'Algérie où il compte effectuer une visite en automne prochain, a indiqué samedi un communiqué du ministère des Finances.