Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 24 Septembre 2017

  •   Ahmed Gasmia
  • dimanche 16 juillet 2017 18:34

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Eric Wormser, Président du Directoire de Société Générale Algérie (SGA) / Ph: Ahmed Sahara

Société Générale Algérie s’apprête à lancer de nouveaux produits bancaires compatibles avec la charia.

 

La banque Société Générale Algérie (SGA) a réalisé, en 2016, un résultat net de 5,6 milliards de dinars, avec un bénéfice en progression de 27% par rapport à l’année 2015. Ces chiffres ont été révélés au cours d’un déjeuner presse animé par le président du directoire de la banque, Eric Wormser et son staff dirigeant.

Société Générale Algérie a pour clients principaux  les entreprises avec un taux de 88% contre 12% pour les clients particuliers et professionnels.

A ce propos, M. Wormser fera remarquer que la banque accompagne de plus en plus des entreprises du secteur industriel opérant essentiellement dans les branches de l’agroalimentaire de l’industrie pharmaceutique.

Concernant le fonds propre de la banque, celui-ci est passé de 33 milliards de dinars, en 2015, à 38  milliards de dinars en 2016.  

Le président du directoire a signalé, en outre, que les crédits accordés par la Société Générale Algérie avaient progressé de 26% durant l’exercice écoulé au moment où la croissance des crédits sur l’ensemble du marché était de l’ordre de 10%. Une année plus tôt, les crédits accordés par la même banque étaient de 30%. Des taux qui témoignent, selon M.Wormser, de l’engagement de la SGA dans la dynamique de développement national.

Il ajoutera que les crédits accordés par la banque ont progressé de 11% durant les six premiers mois de l’année 2017, en comparaison avec l’année précédente. 

M. Wormser a indiqué, par ailleurs, qu’une partie du bénéfice réalisé durant l’année 2016 sera investi en Algérie, rappelant qu’en 2015, c’est la totalité du bénéfice de la banque qui a été investi localement.

« Au cours des quatre dernières années, nous avons investi 12 milliards de dinars avec en moyenne 50% des bénéfices annuels investis », a-t-il souligné.

Des produits bancaires compatibles avec la religion

Le président du directoire a indiqué, d’autre part, que SGA s’apprêtait à lancer des produits bancaires compatibles avec la religion, précisant, au passage, que cela ne faisait pas d’elle une banque islamique. Il a ajouté que le leasing qu’elle propose déjà à ses clients est considéré comme compatible avec la religion islamique « puisqu’il n’implique pas de bénéfice sur les crédits ». 

Toujours dans le chapitre des nouveautés, il a annoncé qu’avant la fin de l’année, les cartes bancaires de Société générale seront délivrées dans un délai de quinze jours et non plus trois mois.

Enfin, M. Wormser a affirmé que le secteur bancaire algérien allait bientôt connaître une révolution à travers une présence plus forte des nouvelles technologies, dont le e-paiement. « Un changement qui va être accéléré par l’arrivée de clients jeunes ayant de nouvelles exigences », a-t-il précisé. 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Bentalha, thérapie de groupe au CPP pour dire l’innommable

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le besoin de financement du Trésor pour l'année 2017 est supérieur à 500 milliards DA

Selon le gouvernement, le maintien des prix sur les marchés pétroliers, à leur niveau actuel, "accentuera les tensions sur la trésorerie de l'Etat, à court et à moyen termes".

Algérie- L’euro frôle la barre des 200 DA au marché parallèle

Dans le marché de change officiel au niveau des banques publiques, 1 euro se vend à 140 DA et coûte 131,9 à l’achat.

Complexe El Hadjar : mise à feu du haut fourneau N°2 après un arrêt de deux semaines

Le haut fourneau N°2 du complexe sidérurgique Sider El Hadjar (Annaba) a été mis à feu dimanche après 18 jours d’arrêt à cause du problème de pénurie d’eau nécessaire au processus de production, a affirmé dimanche à l’APS le Directeur-général du complexe, Chemseddine Maâtallah.