Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 25 Juillet 2017

  •   Ahmed Gasmia
  • dimanche 16 juillet 2017 18:34

Société Générale Algérie a réalisé un résultat net de 5,6 milliards DA en 2016

Eric Wormser, Président du Directoire de Société Générale Algérie (SGA) / Ph: Ahmed Sahara

Société Générale Algérie s’apprête à lancer de nouveaux produits bancaires compatibles avec la charia.

 

La banque Société Générale Algérie (SGA) a réalisé, en 2016, un résultat net de 5,6 milliards de dinars, avec un bénéfice en progression de 27% par rapport à l’année 2015. Ces chiffres ont été révélés au cours d’un déjeuner presse animé par le président du directoire de la banque, Eric Wormser et son staff dirigeant.

Société Générale Algérie a pour clients principaux  les entreprises avec un taux de 88% contre 12% pour les clients particuliers et professionnels.

A ce propos, M. Wormser fera remarquer que la banque accompagne de plus en plus des entreprises du secteur industriel opérant essentiellement dans les branches de l’agroalimentaire de l’industrie pharmaceutique.

Concernant le fonds propre de la banque, celui-ci est passé de 33 milliards de dinars, en 2015, à 38  milliards de dinars en 2016.  

Le président du directoire a signalé, en outre, que les crédits accordés par la Société Générale Algérie avaient progressé de 26% durant l’exercice écoulé au moment où la croissance des crédits sur l’ensemble du marché était de l’ordre de 10%. Une année plus tôt, les crédits accordés par la même banque étaient de 30%. Des taux qui témoignent, selon M.Wormser, de l’engagement de la SGA dans la dynamique de développement national.

Il ajoutera que les crédits accordés par la banque ont progressé de 11% durant les six premiers mois de l’année 2017, en comparaison avec l’année précédente. 

M. Wormser a indiqué, par ailleurs, qu’une partie du bénéfice réalisé durant l’année 2016 sera investi en Algérie, rappelant qu’en 2015, c’est la totalité du bénéfice de la banque qui a été investi localement.

« Au cours des quatre dernières années, nous avons investi 12 milliards de dinars avec en moyenne 50% des bénéfices annuels investis », a-t-il souligné.

Des produits bancaires compatibles avec la religion

Le président du directoire a indiqué, d’autre part, que SGA s’apprêtait à lancer des produits bancaires compatibles avec la religion, précisant, au passage, que cela ne faisait pas d’elle une banque islamique. Il a ajouté que le leasing qu’elle propose déjà à ses clients est considéré comme compatible avec la religion islamique « puisqu’il n’implique pas de bénéfice sur les crédits ». 

Toujours dans le chapitre des nouveautés, il a annoncé qu’avant la fin de l’année, les cartes bancaires de Société générale seront délivrées dans un délai de quinze jours et non plus trois mois.

Enfin, M. Wormser a affirmé que le secteur bancaire algérien allait bientôt connaître une révolution à travers une présence plus forte des nouvelles technologies, dont le e-paiement. « Un changement qui va être accéléré par l’arrivée de clients jeunes ayant de nouvelles exigences », a-t-il précisé. 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Risquée car elle va encore renforcer les amis du clan présidentiel dans le monde des affaires - 34.4%
Nécessaire car les recapitalisations des entreprises publiques défaillantes par le trésor coutent trop chères à la collectivité - 39.2%
Impossible à réaliser car le gouvernement Tebboune n’a pas l’autorité morale pour l’engager si tel devenait son but - 18.3%

Total votes: 999

Vidéos

Le CPP part en vacances avec le routard du 5e mandat

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Le Snateg écrit à Tebboune et parle de corruption à la Sonelgaz

  La direction de la Sonelgaz est accusée par le Snateg de violation des droits des travailleurs et d’entrave à l’activité syndicale.

Un conseil interministériel sur les exportations alimentaires utilisant des intrants subventionnés

Des incohérences  caractérisant le fonctionnement de certaines filières dont les produits sont éligibles à l'exportation ont été identifiées.

« Les attaques contre Haddad relèvent du show médiatique » (Belkacem Boukhrouf)

    Pour l'économiste, Belkacem Boukhrouf  « la gabegie comme la corruption sont dans les institutions, les lois et les usages politiques de l’Algérie ». D’où la nécessité, estime-t-il, de poser la question de savoir « qui a permis à Ali Haddad d’avoir toutes ses ramifications ».