Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Maghreb Emergent avec TAP
  • dimanche 4 février 2018 13:05

Tunisie : La Banque centrale compte émettre un emprunt obligataire d’un milliard de dollars

La Tunisie a émis de depuis 1994 pas moins de  27 emprunts obligataires sur le marché financier international.

 

La Banque centrale de Tunisie (BCT) vient d’annoncer que son conseil d’administration a délibéré sur l’émission obligataire que la BCT compte lancer sur le marché financier international dans un avenir proche à hauteur d’un milliard de dollars, dans le cadre de la mobilisation de ressources extérieures au profit du budget de l’Etat.

La Tunisie a émis de depuis 1994 pas moins de  27 emprunts obligataires sur le marché financier international, dont le dernier en date est l’emprunt obligataire émis par la BCT, sous forme de souscription privée au profit de Qatar National Bank (QNB), d’un montant de mille (1000) millions de dollars américains, conclu le 18 avril 2017.

Selon des données publiées par le ministère des Finances sur son site web, la Tunisie a émis, depuis 1994, 13 emprunts samurai (Japon) d’une valeur de 374,9 milliards de yen japonais.  La Tunisie a obtenu, depuis 1997, 9 emprunts obligataires, en dollar, du marché financier international, dont Yankee 1 et 2, ainsi que des émissions avec la garantie du gouvernement américain, outre deux émissions avec la garantie de Qatar, d’une valeur globale de 5035 millions de dollars.

La Tunisie est sortie aussi sur le marché international pour demander un emprunt obligataire, en euro, depuis 1999. Elle a bénéficié, ainsi, de 4 émissions, en euro, dont la dernière en date a été émise le 17 février 2017 pour la mobilisation d’une enveloppe de 850 millions euros. 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • dommage que la TUNISIE n'ont a pas profité pour faire un emprunt islamique de type SUKUK...dommage

    Rapporter gego dimanche 4 février 2018 14:05
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.