Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Juin 2018

  •   Reuters
  • lundi 15 août 2016 18:33

Les marchés européens clôturent proches de l'équilibre

Les Bourses européennes ont terminé lundi proches de l'équilibre ou en légère hausse, toujours portées par les politiques monétaires ultra-accommodantes des grandes banques centrales, qui plafonnent les rendements obligataires et monétaires à des niveaux extrêmement faibles.

 

Les marchés, plutôt calmes en ce jour de l'Assomption, ont profité en outre de la hausse des cours du pétrole, dans l'espoir d'une initiative des pays producteurs pour stabiliser le marché. Le baril de Brent a ainsi dépassé la barre de 48 dollars le baril (+3%).

À Paris, le CAC 40 a finalement cédé 0,05% (-2,33 points) à 4.497,86 points après avoir touché en début de séance un pic à 4.528, son plus haut niveau depuis fin mai.

À Francfort, le Dax a avancé de 0,24% et à Londres, le FTSE a pris 0,36%, en partie grâce à la bonne tenue des valeurs pétrolières.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont progressé respectivement de 0,1% et 0,06%.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue dans le vert, les trois indices de référence ayant inscrit des records en séance, soutenus eux aussi par le pétrole.

Parmi les valeurs en vue en Europe, le groupe pharmaceutique belge UCB a pris 8,9%, la meilleure performance du Stoxx 600, après la confirmation par un tribunal américain de l'un de ses principaux brevets.

Le géant de l'habillement H&M a gagné 2,1% après l'annonce d'une croissance de 10% sur un an de ses ventes en monnaies locales en juillet, supérieure d'un point à la moyenne des prévisions des analystes interrogés par Reuters.

A Paris, Bouygues (+0,74%) figure parmi les plus fortes hausses du CAC grâce à une recommandation favorable de Berenberg tandis qu'OL Group bondit de plus de 7% en réaction à l'entrée au capital du club de football du fonds d'investissement chinois IDG Capital Partners.

A la baisse, le bookmaker britannique William Hill a cédé plus de 6% après avoir rejeté une nouvelle proposition de rachat du duo 888-Rank.

Sur le marché des changes, le dollar reste pénalisé par les indicateurs américains décevants publiés vendredi, qui tempèrent les anticipations de relèvement des taux de la Réserve fédérale. L'euro se traite autour de 1,1197 dollar.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.

Algérie: GICA prépare de nouvelles opérations d’exportation en 2018

  Le groupe Gica a procédé, en mai dernier, à l'exportation de 45.0000 tonnes de clinker, dans le cadre d'un contrat portant sur une quantité globale de 200.000 tonnes. 

Algérie: "La solution de la planche à billets a été appliquée de façon excessive" (Nour Meddahi)

  L’économiste signale que le FMI vient de publier un document où il est précisé que finalement le déficit de 2017 a été de 8,8% au lieu des 5,6 prévus.