Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 30 Mai 2017

  •   Reuters
  • lundi 15 août 2016 18:33

Les marchés européens clôturent proches de l'équilibre

Les Bourses européennes ont terminé lundi proches de l'équilibre ou en légère hausse, toujours portées par les politiques monétaires ultra-accommodantes des grandes banques centrales, qui plafonnent les rendements obligataires et monétaires à des niveaux extrêmement faibles.

 

Les marchés, plutôt calmes en ce jour de l'Assomption, ont profité en outre de la hausse des cours du pétrole, dans l'espoir d'une initiative des pays producteurs pour stabiliser le marché. Le baril de Brent a ainsi dépassé la barre de 48 dollars le baril (+3%).

À Paris, le CAC 40 a finalement cédé 0,05% (-2,33 points) à 4.497,86 points après avoir touché en début de séance un pic à 4.528, son plus haut niveau depuis fin mai.

À Francfort, le Dax a avancé de 0,24% et à Londres, le FTSE a pris 0,36%, en partie grâce à la bonne tenue des valeurs pétrolières.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont progressé respectivement de 0,1% et 0,06%.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue dans le vert, les trois indices de référence ayant inscrit des records en séance, soutenus eux aussi par le pétrole.

Parmi les valeurs en vue en Europe, le groupe pharmaceutique belge UCB a pris 8,9%, la meilleure performance du Stoxx 600, après la confirmation par un tribunal américain de l'un de ses principaux brevets.

Le géant de l'habillement H&M a gagné 2,1% après l'annonce d'une croissance de 10% sur un an de ses ventes en monnaies locales en juillet, supérieure d'un point à la moyenne des prévisions des analystes interrogés par Reuters.

A Paris, Bouygues (+0,74%) figure parmi les plus fortes hausses du CAC grâce à une recommandation favorable de Berenberg tandis qu'OL Group bondit de plus de 7% en réaction à l'entrée au capital du club de football du fonds d'investissement chinois IDG Capital Partners.

A la baisse, le bookmaker britannique William Hill a cédé plus de 6% après avoir rejeté une nouvelle proposition de rachat du duo 888-Rank.

Sur le marché des changes, le dollar reste pénalisé par les indicateurs américains décevants publiés vendredi, qui tempèrent les anticipations de relèvement des taux de la Réserve fédérale. L'euro se traite autour de 1,1197 dollar.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP revendique un nouveau Tebboune tous les mercredis

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Pour le MPA, Messaoud Benagoun est victime d'une "machination diabolique"

Le MPA de Amara Benyounes prend acte du limogeage de Messaoud Benagoun, par le président Bouteflika mais prend la défense du ministre déchu qu'il dit victime d'une "machination diabolique".

La facture salée des impayés de l'électricité et gaz à Alger: 10 milliards de DA

Les créances détenues par la Société de distribution de l'électricité et du gaz d'Alger (SDA) sur ses clients sont de l'ordre de dix (10) milliards de DA, réparties à hauteur de 70% sur des administrations et entreprises publiques et de 30% pour les clients privés, a appris l'APS auprès du P-dg de cette filiale de Sonelgaz, M. Merouane Chabane.

L'Opep cherche à coexister avec le pétrole de schiste (Analyse)

  Les producteurs de pétrole conventionnel et ceux du pétrole de schiste sont d'abord ignorés, puis ils se sont combattus. Aujourd'hui, en dépit d'objectifs opposés, ils discutent.