Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 27 Mars 2017

  •   Reuters
  • lundi 29 août 2016 09:50

Les Bourses européennes ouvrent en baisse

Les principales Bourses européennes ont ouvert lundi en baisse dans le sillage des propos de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, laissant entendre qu'un resserrement monétaire pourrait avoir lieu aux Etats-Unis avant la fin de l'année.

 

Le CAC 40 parisien perd 11,37 points (0,26%) vers 07h15 GMT tandis qu'à Francfort, le Dax cède 0,34%.

La Bourse de Londres est fermée pour cause de jour férié et la séance s'annonce tranquille en l'absence d'indicateur majeur. Les traders commencent à rentrer de vacances en cette fin de mois d'août, le mois le plus calme depuis le début de l'année en termes de volumes d'échanges.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,25% dans les premiers échanges et le FTSEurofirst 300 abandonne 0,18%.

Aux valeurs, la vigueur du dollar pénalise le secteur des ressources de base et à Paris, ArcelorMittal (AS:ISPA) cède plus de 3%, la plus forte baisse d'un CAC 40 presque entièrement dans le rouge.

Contre la tendance, Alstom (PA:ALSO) prend 2,5% après le contrat de 1,8 milliard d'euros décroché auprès d'Amtrak pour la construction de trains à grande vitesse aux Etats-Unis.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 2,3%, portée notamment par les assureurs qui rêvent de gains sur leurs investissements en obligations américaines dans la perspective d'une hausse des taux.

Les valeurs exportatrices ont été favorisées en outre par un raffermissement du dollar face au yen.

Wall Street étudiera soigneusement cette semaine une série d'indicateurs, notamment les chiffres de l'emploi pour le mois d'août qui seront annoncés vendredi, pour essayer de deviner quand la Fed se décidera à relever à nouveau les taux d'intérêt.

Tout en jugeant que les arguments en faveur d'une hausse des taux se renforçaient, Janet Yellen a entretenu le suspense sur le calendrier.

Les marchés pensent toujours majoritairement que la Fed ne relèvera ses taux qu'une seule fois, en décembre, mais l'hypothèse d'une hausse en septembre n'est pas totalement écartée. Elle sera même relancée si les chiffres de l'emploi sont bons. La composante des salaires sera particulièrement surveillée parce que s'ils continuent d'augmenter, l'inflation devrait suivre, ouvrant la porte à une hausse de taux.

Sur le marché des changes, le dollar progresse de 0,5% face au yen mais il est stable face à l'euro, qui s'échange autour de 1,1195 dollars.

Les cours du pétrole baissent d'environ 1,5%, alors que s'amenuise l'espoir d'une initiative des pays producteurs pour stabiliser les prix.

L'annonce d'une augmentation de sa production par l'Irak et la vigueur du dollar pèsent en outre sur les cours. Le baril de Brent s'éloigne des 50 dollars et le brut léger américain repasse sous les 47 dollars.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie occupe une flatteuse 38e place dans un classement onusien jugé sérieux sur le bonheur dans le monde. Comment expliquez-vous un tel rang :

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Mahieddine Tahkout, le punching ball de l’échec industriel algérien (Opinion)

  La controverse autour de l'usine Tahkout a révélé l’indigence du projet industriel du gouvernement de M. Abdelmalek Sellal, mis en musique par Abdesslam Bouchouareb.

Controverse en Tunisie sur une possible émission de Sukuk sur le Nasdaq Dubaï

    Un accord entre la Bourse de Tunis et le Nasdaq Dubaï ouvre la voie au recours par l'Etat tunisien à l'émission de Sukuk islamiques sur la bourse de Dubaï. Une option devenue possible depuis 2013 mais qui suscite toujours des controverses en Tunisie

Oxfam dénonce l'utilisation abusive des paradis fiscaux par les 20 plus grandes banques européennes

Un quart des bénéfices des 20 plus grandes banques européennes a été déclaré dans des pays qui peuvent être considérés comme des paradis fiscaux, dénonce lundi un rapport d'Oxfam, pour qui cette proportion est démesurée au regard de l'activité générée dans ces pays.