Rapporter un commentaire

Cet article laisse entendre que si la bourse d'Alger connait des retards, c'est en raison d'un manque d'expertise.Si les banques algériennes, les grandes sociétés publiques surtout mais aussi privées, n'y sont pas cotées, qui peut croire que c'est un problème de savoir faire?
L'expertise, c'est sans doute nécessaire, mais un tout petit peu de volonté politique ne ferait pas de mal non plus.