Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Février 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 16 novembre 2016 17:44

Sonelgaz : Le paiement en ligne des factures opérationnel dès février 2017

Le paiement en ligne des factures d’électricité et du gaz sera opérationnel dés le mois de février prochain, a annoncé, mercredi à Bejaia, le PDG du groupe Sonelgaz, Mustapha Guitouni.

 

"Un protocole d’accord imminent va être signé avec la B.N.A pour le passage rapidement au e-paiement avec un délai de mise en place, fixé au mois de janvier ou février", a-t-il déclaré, en marge de l’inauguration des portes ouvertes sur la société de distribution d’électricité et gaz de l’Est, organisées à la maison de la culture de Bejaia.

Inscrite au titre du plan global de modernisation du groupe Sonelgaz, M.Guitouni, n’en compte pas moins faire de cette initiative un instrument privilégié pour améliorer les prestations offertes au public, et surtout lui éviter les désagréments rencontrées au niveau des caisses. "Le client n’aura plus besoin de se déplacer et pourra effectuer ses règlements par téléphone ou carte bancaire", a-t-il souligné, notant l’apport de ce mode de paiement sur la qualité de service.

Le premier responsable du groupe n’a pas manqué de rappeler dans ce contexte les efforts fournis ces dernières années, notamment en terme de multiplication des modes de paiement dont la mise en £uvre a soulager les points d’encaissement, réduit les retards de règlement, et faciliter la tache aux usagers.

Cette amélioration des prestations va être par ailleurs renforcée par d’autres initiatives, notamment le développement de la communication externe de l’entreprise à travers toutes ses antennes de sorte a prendre en charge l’ensemble des contraintes auxquelles butent les usagers. L’effort dans ce sens, a-t-il ajouté, reposera fortement sur la sensibilisation du public pour consommer rationnellement son énergie électrique et éviter les gaspillages.

Au cours de cette visite dans la wilaya de Bejaia, M.Guitouni, en a profité, pour mettre en service de nouveaux réseaux de distribution publics de gaz, notamment à Xantina (Amizour), Sid-Ayed (Sidi-Aich) et Djebira (Tichy), totalisant, un lot de branchement de près de 700 foyers.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- « La pénurie de médicaments va être encore plus grave les prochains mois » (FAM)

  Lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui à Alger, la Fédération algérienne du médicament a tiré la sonnette d’alarme sur les effets indésirables causé par  la restriction d’importation de matières premières indispensables pour la fabrication de médicaments.

2016 a connu une hausse sensible des prix de détail de produits alimentaires de base (ministère du Commerce)

Ces hausses ont ainsi touché les prix des légumes secs et ceux de produits d'épicerie comme les pois chiches dont le prix moyen a flambé à 240 DA/kg en 2016 contre 165 DA/kg en 2015 (+46%), les lentilles à 190 DA/kg contre 161 DA/kg (+18%).

L'Algérie compte sur les nouvelles technologie pour alléger la pression sur ses universités surchargées (OBG, document)

  Un rapport de la Commission Européenne sur l’enseignement supérieur en Algérie daté de 2012 a fait état d’universités surchargées, bridées par une gestion inadéquate et un manque de ressources. « Chaque année nous recevons jusqu’à 10 000 candidatures mais nous ne pouvons accepter que 2500 étudiants, laissant ceux qui ne sont pas retenus en proie à la frustration et au désarroi, »...