Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Septembre 2017

  •   Aymen Zitouni
  • mardi 12 septembre 2017 07:38

Monétique et systèmes de paiement électronique : Des firmes françaises affichent leurs atouts à Alger

 

Six firmes françaises spécialisées dans la monétique et les systèmes de paiement électronique étaient présentes à Alger pour exposer leurs atouts en vue de partenariats avec les acteurs algériens du secteur.

 

  Le 2eme Colloque algéro-français sur la monétique et les systèmes de paiement électroniques, organisé lundi à l’hôtel El Aurassi (Alger), a été consacré à la présentation de l’expertise française en la matière et aux rencontres b2b avec les acteurs du secteur en Algérie.

 Pas moins de sept entreprises spécialisées dans la monétique et les systèmes de paiement électronique ont participé à ce colloque organisé par Business France, mission économique près l’Ambassade de France en Algérie en collaboration avec GIE-Monétique.

 Il s’agit d’Evolis, Fime, HTS Experts, IDnomic, Tag Pay, Sofrecom et Supranetcom qui ont « offert » leurs services pour de futurs partenariats avec les acteurs du secteur de la monétique en Algérie.

Elles sont spécialisées dans le conseil en moyens de paiement ;  le développement de solutions financières et les services à valeur ajoutée Télécom, les services Financiers par Mobile et Internet(MFS), la personnalisation de cartes plastiques en vue de l’identification des personnes et des biens, l’identité numérique et la sécurisation des objets connectés et le conseil et la formation en sécurité des systèmes d'information et en monétique, entre autres.

 Le plaidoyer de l’ambassadeur français

 L’ambassadeur de France en Algérie Xavier Driencourt qui a ouvert les travaux de ce colloque a affirmé dans son allocution que la France avec ses entreprises, sa technologie et son expérience se tient à la disposition de l’Algérie pour l’accompagner dans le développement de son secteur financier et bancaire « pour cette aventure du paiement électronique et de e-commerce ».

 Pour témoigner de l’essor du paiement électronique dans son pays, l’ambassadeur cite le chiffre de 80 millions de cartes de paiement en service en France. Un chiffre, selon lui, au-dessus de la moyenne européenne en termes de nombre de cartes par habitants.

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • L’info que je vais vous donner peut constituer un scoop au sujet du résultat du colloque franco-algérien sur la monétique et voici pourquoi :

    Selon le quotidien le soir d’Algérie du17/09/2017, une entreprise publique spécialisée dans l’installation des terminaux de paiement électronique (TPE) dans les commerces sera incessamment mise en place.
    Selon l’organisateur du colloque sur la monétique, Mr BOUALEM DJEBAR, président de l’association professionnelle des banques et des établissements financiers (ABEF), elle s’occupera de l’installation de ces appareils mais aussi du suivi et du conseil.

    Jusque-là rien d’anormal, sauf que le quotidien le Soir d’Algérie a occulté de signaler à ses lecteurs qu’à l’origine c’est à la société privée HB TECHNOLOGIES, crée en 2006, qui s’occupait de la commercialisation des TPE

    Question : pourquoi subitement la société HB TECHNOLOGIES est-elle écartée du marché des TPE ?

    Est-ce un retour en force des entreprises technologiques publiques au détriment du secteur privé, ou bien un pas en direction de la liquidation de la société HB TECHNOLOGIES, que j’accuse de concurrence déloyale et de recel de technologies volées, en 1991 par la société française SAGEM-MORPHO-SAFRAN I&S, au citoyen algérien que je suis ?

    Affaire à suivre.

    Cordialement, GUENZET SOFIANE, inventeur des technologies de la biométrie et du Système Bancaire Biométrique SAOIB 31 et applications dérivées, dont les documents d’identités biométriques, les cartes CHIFA, les dossiers médicaux électroniques et j’en passe

    Rapporter GUENZET SOFIANE dimanche 17 septembre 2017 22:06
  • Couscous que c''est que ce colloque traitant de la monétique française et où les grands groupes des technologies bancaires tels que GEMALTO et INGENICO et leur sous-traitant algérien HB TECHNOLOGIES sont absents ? !!!

    Allez comprendre quelque chose à ce colloque Algéro-français

    Cordialement, GUENZET SOFIANE, authentique inventeur des technologies de la biométrie et du Système Bancaire Biométrique SAOIB 31 et applications dérivées

    Rapporter GUENZET SOFIANE jeudi 14 septembre 2017 16:23
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Un plan de protection et de sauvegarde des gravures rupestres de Taghit

La mise en oeuvre du schéma de protection, de sauvegarde et de mise en valeur des stations de gravures rupestres de Taghit est en voie de concrétisation, a-t-on appris lundi de la direction de la culture de la wilaya de Bechar.

Algérie: Sonatrach table sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 d'exportations de gaz (P-dg)

Sonatrach exporte actuellement autour de 50 milliards de m3 de gaz par an et table, avec les projets de valorisation en cours sur un volume additionnel de 20 à 30 milliards de m3 additionnels par an", a indiqué le PDG de l'entreprise, Abdelmoumen Ould Kaddour.

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en France (MAE)

  Le gouvernement français a donné son agrément à la nomination de M. Abdelkader Mesdoua, en qualité d`Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Algérie auprès de la France, indique lundi le ministère des Affaires étrangères (MAE), dans un communiqué.