Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 30 Mai 2017

  •   Farid Farah
  • samedi 16 avril 2016 10:09

La "voix" à l’heure de la transformation numérique

C’est aujourd’hui qu’est célébrée, dans le monde, la "Journée mondiale de la voix". La première a été organisée au Brésil le 16 avril 1999. Depuis, plusieurs pays comme les Etats-Unis, l’Italie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Kenya, et d’autres célèbrent cette journée en organisant plusieurs manifestations scientifiques, médicales, technologiques, culturelles et économiques. Malgré le fait que la voix est devenue aujourd’hui un atout majeur dans les économies des pays du monde, l’Algérie n’a toujours pas adopté cette journée mondiale. Certes, cette journée s'adresse en priorité aux personnes dont la profession dépend directement de la production vocale tels que les chanteurs, comédiens, enseignants, avocats, interprètes, managers, journalistes ou encore les présentateurs de la radiotélévision, mais elle peut être également une occasion pour parler de l’avenir des autres professions nées de la digitalisation de la voix. Les opérateurs de la téléphonie, les centres d’appels, les réseaux sociaux et les datacenters en sont des exemples. Le grand public ignore tout sur l’impact positif des TIC sur la voix.

Ce 16 avril aurait été une bonne occasion pour débattre du rôle de la numérisation de la voix dans le développement du dialogue Homme/Machine. La quasi-totalité des travaux de recherches publiés témoignent du rôle des technologies de numérisation dans les progrès énormes enregistrés dans l’identification des propriétés acoustiques du signal vocal. Des compagnies technologiques tentent, à travers la réalisation de solutions vocales softwares et hardwares, pour propulser la voix numérique dans l’économie numérique. Demain, le médecin ne prendra plus la tension artérielle pour vérifier l’état de santé de son patient. Il se contentera de l’utilisation d’un logiciel d’analyse vocale d’un flux de paroles téléphoniques pour diagnostiquer des problèmes. Les technologies vocales ont inventé de nouvelles façons de communiquer. Services d’informations, applications parlantes pour smartphones, web parlant, livres et journaux audio, passer des appels en voix HD, ou encore dans la navigation automobile ou piéton, soit autant d’applications qui fournissent déjà l’information en utilisant la synthèse vocale. L’idée d’une "identité vocale", se met alors en place pour devenir partie intégrante des différentes politiques de communication. La Journée mondiale de la voix, c'est l’occasion de parler du rôle de la voix dans la conception du monde de demain.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP revendique un nouveau Tebboune tous les mercredis

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Pour le MPA, Messaoud Benagoun est victime d'une "machination diabolique"

Le MPA de Amara Benyounes prend acte du limogeage de Messaoud Benagoun, par le président Bouteflika mais prend la défense du ministre déchu qu'il dit victime d'une "machination diabolique".

La facture salée des impayés de l'électricité et gaz à Alger: 10 milliards de DA

Les créances détenues par la Société de distribution de l'électricité et du gaz d'Alger (SDA) sur ses clients sont de l'ordre de dix (10) milliards de DA, réparties à hauteur de 70% sur des administrations et entreprises publiques et de 30% pour les clients privés, a appris l'APS auprès du P-dg de cette filiale de Sonelgaz, M. Merouane Chabane.

L'Opep cherche à coexister avec le pétrole de schiste (Analyse)

  Les producteurs de pétrole conventionnel et ceux du pétrole de schiste sont d'abord ignorés, puis ils se sont combattus. Aujourd'hui, en dépit d'objectifs opposés, ils discutent.