Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 26 Mars 2017

  •   Farid Farah
  • samedi 4 juin 2016 17:23

Espace numérique : que nous réserve 2025 ?

Comment évolueront les technologies des sciences de la communication durant la prochaine décennie ? Y aura-t-il des surprises en matière de traitement, de sécurisation, de stockage et de gouvernance de l’information digitale ? Certainement oui. Certains observateurs de la société de l’information prédisent un séisme technologique au sein de l’espace numérique. L’Internet sera certainement son épicentre. L’antenne intelligente, le stockage, la bande passante et les objets connectés seront les causes de ce séisme. La vitesse d’Internet et celle des réseaux Ethernet et mobiles vont être multipliées par 10 vers la fin 2025. Les débits et le volume d’information véhiculés seront tels qu’il sera possible d’accomplir des communications instantanées, quelque soit la distance. Pour rappel, la bande passante d’Internet, qui était à 9600 bits par seconde en 1992, est passée aujourd’hui, avec la 4.5G à 1 gigabit à la seconde (Gb/s) et dépassera les 2 Gb/s en 2025. D’ici là, le trafic mondial des données dépassera les 300  exaoctets par mois (1 exaoctet = 1000 pétaoctets, 1 pétaoctets = 1 million gigaoctets). La croissance du nombre d’utilisateurs mobiles, de terminaux intelligents, de l’usage de la vidéo mobile et du développement des réseaux 5G, vont donc être à l’origine de la multiplication par 20 du trafic de données mobiles d'ici 2020.

A cette période, il y aura même plus d’habitants disposant d’un téléphone mobile (5,4 milliards), que ceux reliés à l'électricité (5,3 milliards), à l'eau courante (3,5 milliards) ou disposant d’une voiture (2,8 milliards). Côté industrie des terminaux mobiles, celle-ci devrait connaître une évolution gigantesque, avec la généralisation de l’utilisation des objets connectés. En effet, les connexions M2M représenteront 26,4 % des terminaux mobiles connectés en 2020. Les échanges sur Internet vont ainsi suivre une évolution exponentielle, en 2025, puisque toute surface servira d’écran d’affichage et Google aura indexé le contenu de plus de 8000 milliards de pages Web. Vers 2025, il y aura plus d'appareils en ligne que d’individus, la traduction universelle en ligne de toutes les langues sera répandue sur tous les appareils connectés, alors qu’en 2030 les premiers implants artificiels dans le cerveau seront réalité. L’ordinateur sera alors capable de stimuler le cerveau humain via des applications mobiles capables de l’orienter vers plus de connaissances…

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc-Gouvernement: El Othmani est parvenu à un accord de coalition avec 5 partis

 Le nouveau Premier ministre marocain, Saad Eddine El Othmani, a annoncé samedi qu'il était parvenu à un accord de coalition avec cinq autres partis, mettant fin à près de six mois de blocage politique.

La Russie tente de soutenir Khalifa Haftar, s'inquiète le général Thomas Waldhauser (Africom)

Un lien a été établi d'une manière "indéniable" entre la Russie et les forces du général rebelle libyen Khalifa Haftar, a déclaré vendredi le chef des forces armées américaines en Afrique, confirmant le rôle croissant joué par Moscou en Libye.

Accord Opep-Non Opep: "l'Algérie a pleinement respecté son engagement de réduire sa production"

  L'Algérie a respecté "pleinement" ses  engagements de réduction de la production pétrolière dans le cadre de  l'accord de Vienne entre les pays membres et non membres de l'Organisation  des pays exportateurs de pétrole (Opep), a souligné samedi au Koweït le  ministre de l'Energie Noureddine Boutarfa.