Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

  •   Farid Farah
  • samedi 11 juin 2016 11:32

La 4G, un nouveau chapitre pour la téléphonie mobile en Algérie

La téléphonie mobile est sans aucun doute devenue la technologie la plus populaire en Algérie et à travers le monde. Vingt-cinq ans après la création des premiers réseaux sans fil, la téléphonie mobile amorce un autre virage après son lancement historique en Algérie, en 2001. L’appareil téléphonique est en train de devenir progressivement un terminal Internet mobile : la fonction téléphone devient presque un accessoire. A ce jour, dans le marché de la data mobile du pays, l’enjeu des trois opérateurs mobiles était très simple : multiplier les offres commerciales pour basculer un plus grand nombre d’abonnés de la 2G vers la 3G. Cette stratégie a produit une croissance dans ce secteur. Selon l’ARPT, le nombre des mobinautes 3G a bondi à 16 millions en décembre 2015, en hausse de 92% sur une année. Cependant, cette stratégie s’explique uniquement par le nombre d’abonnés. A la veille de l’entrée en activité de la 4G, le segment du GSM (2G) a enregistré, en 2015, une baisse de 23% par rapport à l’année 2014. Ce qui est un très bon signe pour l’avenir du marché de la data mobile du pays.

Mais, l’absence des chiffres officiels sur les revenus de l’Internet mobile et du volume global des données commercialisé, nous mène à se poser des questions sur la réussite ou non de la cohabitation de la 3G avec la 4G. De quelle manière nos trois opérateurs vont-ils dynamiser l’activité de leurs plateformes de contenus pour téléphones mobiles, afin de diversifier leurs sources de revenus ? Comment vont-ils faire pour donner un coup d’accélérateur au marché des smartphones ? Et si, dans l’avenir, les algériens vont passer moins de temps à parler au téléphone malgré les offres de la gratuité de la 2G ? Cela va engendrer alors une baisse des revenus voix, même si la croissance des revenus data mobile, tirés de la 3G, va compenser partiellement cette baisse. Autoriser l’arrivée de la 4ème génération de la téléphonie mobile en Algérie serait d’un grand intérêt pour l’économie du pays. Cette décision, même si dans l’état actuel des choses, elle constitue un casse-tête pour la tutelle, elle va néanmoins dynamiser le marché algérien du contenu mobile. Des centaines de petites entreprises spécialisées dans le développement d’applications mobiles devraient s’imposer comme des acteurs de ce marché. Ces dernières vont partager, avec les opérateurs, les revenus de ces nouveaux services et contenus « made in Algeria » tant recherchés par les abonnés.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.