Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Avril 2018

  •   Farid Farah
  • samedi 18 juin 2016 10:45

Ericsson-VimpleCom, le duo gagnant !

L’opérateur russe de téléphonie mobile, VimpelCom, et le fournisseur suédois des solutions IT, Ericsson, ont annoncé un accord surprise portant sur la modernisation de la plateforme informatique mondiale de VimpelCom. Pour une fois, c’est ce dernier qui sort de sa réserve et annonce avoir effectué une commande de plus d’un milliard de dollars auprès d’Ericsson. Concrètement, les techniciens de l’opérateur russe, dans toutes les filiales, pourront compter sur le Cloud et les nouvelles technologies softwares d’Ericsson pour procéder à une refonte complète de l’infrastructure informatique de VimplelCom, soit onze plateformes fonctionnelles dans le monde. A l’heure du LTE (4G), des milliards d’octets de données sont transportés instantanément par les opérateurs mobiles du monde entier, la gestion du trafic data devient donc un sérieux défi pour eux. C’est dans cette optique que VimpleCom va digitaliser et mondialiser ses Systèmes de Soutien aux Entreprises (BSS - Business Support System) en recourant aux nouvelles technologies logicielles et Cloud d'Ericsson. A titre pédagogique, le BSS représente l’ensemble de systèmes de gestion commerciale du système d’information de l’opérateur.

A travers cet accord, l’opérateur russe s’engage à proposer un service client de haut-niveau. Il veut moderniser l’architecture informatique de son système d’information pour que les requêtes des clients arrivent plus rapidement dans le BSS, depuis des sources différentes, les magasins physiques ou le Web. La nouvelle stratégie informatique de VimpleCom permettra de renforcer la visibilité du système d’information et surtout d’éviter d’endommager la relation client à travers la fourniture des services haut débit irréprochables. Ainsi, la transformation numérique du BSS de VimpelCom rendra performante toutes les tâches nécessaires pour réaliser la commande, de plus en plus volumineuse, de chaque usager et l’ensemble des processus liés à l’Internet des objets et aux services financiers mobiles. En plus d'une plus large gamme de services numériques, VimpelCom aura la capacité de proposer aux clients des offres personnalisées, une expérience en ligne, une rapidité ainsi que la commodité de service à une clientèle entièrement numérique.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.

Le ministère des Affaires étrangères dément le rappel de l’ambassadeur malien par Bamako

  Selon le site malien abamako.com, « les représentants diplomatiques du Mali en Algérie ont été rappelés par leur pays pour consultation sur la situation précaire de leurs ressortissants ».