Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Hani Ghoualmi
  • mercredi 23 novembre 2016 18:33

Algérie- Djezzy connecte treize nouvelles wilayas à son réseau 4G

Djezzy ambitionne de couvrir 20% de la population algérienne avec son réseau 4G, avant la fin de l’année 2016. Ce réseau s'étendra sur 20 wilayas au mois de décembre prochain, selon le DG de l'opérateur.

 

L’opérateur mobile Djezzy étend son réseau 4G à 13 wilayas supplémentaires. Des villes de l’intérieur du pays ainsi que des villes côtières sont désormais connectés à ce réseau. Il s’agit d’Alger, Boumerdes, Bouira, Oran, Tlemcen, Mostaganem, Skikda, Batna, Tizi Ouzou, Bordj Bou Arreridj, Ain Defla ainsi que la wilaya d’El Oued. L’opérateur avait ouvert au mois d’octobre dernier le service 4G  dans les wilayas de Sétif, Constantine et Djelfa, en accord avec l’engagement pris avec l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT).

Le lancement de la 4G dans les 13 nouvelles wilayas a été annoncé ce mercredi à Bir Mourad Rais(Alger) par le Directeur Général M. Tom Gutjar. Lors d’une conférence de presse, il a déclaré que Djezzy fait des efforts plus importants que ses concurrents en matière de couverture 4G. L’opérateur détenu à 51% par le Fond National de l’Investissement a investi un milliard de dollars dans le développement du réseau 4G, selon M. Tom Gutjar. « On va couvrir 20% de la population algérienne à la fin de l’année », a-t-il promis, ajoutant que l’opérateur  envisage de connecter 4 autres wilayas, au mois de décembre prochain, à son réseau 4G.

En exposant le petit modem 4G transportable, Tom Gutjar explique à la presse que cet appareil «  permettra à beaucoup de maisons d’accéder à Internet haut débit » notamment dans les villes du sud. Le DG estime qu’il y a un potentiel plus important dans ces villes du fait du manque de connectivité au réseau téléphone fixe.

Concernant le contenu numérique, le DG se montre optimiste quant à l’évolution du web en Algérie, affirmant que son entreprise est en phase de négociation pour signer des conventions avec plusieurs industriels afin d’étoffer les services web à l’instar de « IMadrassati », un contenu payant destiné aux élèves des trois cycles d’études (primaire, collège, lycée).


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Média : Les réalisateurs étrangers à la rescousse de la production publicitaire en Algérie

Ce mois sacré de Ramadhan, qui fait monter la fièvre publicitaire et affoler les annonceurs, est devenu désormais le mois de surconsommation par excellence. Des dizaines de spots publicitaires défilent sans cesse à longueur de journée, tentant par tous les moyens de séduire le grand public.

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.