Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Insaf El Mouhoub
  • mercredi 29 janvier 2014 05:30

Ericsson : Les "tendances majeures" qui porteront le marché des TIC en 2014

Ericsson Consumer LabL’usage des smartphones réduira la fracture numérique entre le nord et le sud.

 

Les applications seront le "moteur de la demande" en 2014. Selon une récente étude de Ericsson, les applications deviennent même plus importantes que les smartphones. Les services apportés par les solutions soft intéressent plus les usagers que les performances des équipements.

 

La consommation de produits des nouvelles technologies de l’information et de la communication reposera en 2014 sur dix principales tendances, identifiées par l’équipementier réseau suédois Ericsson et en tête desquelles figurent les applications. Elaborée sur l’étude des comportements de la population dans l’utilisation de produits et services TIC, l’analyse d’Ericsson s’appuie sur des enquêtes menées annuellement auprès d’un panel de 100.000 personnes résidant dans 40 pays et 15 grandes villes. Ainsi, les conclusions de l’enquête mettent en avant une hiérarchisation claire des 10 tendances qui porteront le marché des TIC au cours de l’année qui arrive, une accélération de la demande résultant de l’adoption des smartphones aux quatre coins du monde. Pour Ericsson, les applications seront le moteur de la demande dans différents domaines qu’il s’agisse de simples achats, de soins, de services publics de communication ou encore de transport, autant de demande qui font que l’application devienne même plus importante que le téléphone lui-même. Le paysage TIC se verra aussi modifié par les solutions biométriques qui se substitueront aux mots de passe et combinaisons compliqués à retenir.

Ainsi près de 52% des utilisateurs des smartphones opteraient aisément pour l’usage de leurs empreintes digitales au lieu de mots de passe et 48% seraient tentés par la reconnaissance de l’iris pour le déverrouillage de l’écran. Une autre tendance devrait avoir le vent en poupe à savoir les applications de mesures de données personnelles. 40% des personnes interrogées désirent au moyen de leur téléphone enregistrer leur activités physique alors que 56% veulent pouvoir enregistrer leur pression artérielle et rythme cardiaque et ce à l’aide d’une simple bague. L’accessibilité à l’internet en tout endroit occupe également une place importante dans ce classement. La progression rapide de la connectivité grâce aux smartphones contribuera a booster le volume des appels vocaux et par la même d’accroitre la possibilité de surfer sur le net, selon l’étude. En outre l’usage des smartphones réduira, au cours de 2014, la fracture numérique définie comme un accès inéquitablement réparti à Internet à travers le monde. Plus besoin d’acquérir du matériel informatique couteux, car 51 % des personnes interrogées dans le monde estiment que le téléphone mobile est l’équipement technologique le plus important et, pour nombre d’entre elles, il constitue le principal outil d’accès à Internet.

Protection de la vie privée

La sélection des contenus personnels communiqués sur le Net devrait marquer la consommation des internautes. 56% des utilisateurs d’Internet sondés aux USA, au Mexique, en Suède, en Egypte, au Pakistan et en Thaïlande, sont inquiets pour leur vie privée, mais seulement 4% disent être prêts à utiliser moins Internet pour la protéger. Au cours de 2014, la sélection des vidéos à regarder sera davantage dictée par l’entourage que le résultat de choix personnels. En dépit de l’éventail de médias de plus en plus vaste offert, les vidéos regardées seront suggérés par l’environnement. C’est ce que confirment les 38 % des personnes interrogées qui regardent plusieurs fois par semaine des clips vidéo recommandés par leurs amis à l’instar de morceaux musicaux ou encore de blogs. 48 % des personnes sondées utilisent des applications leur permettant de mieux comprendre leur consommation de données. Parmi elles, 41 % souhaitent seulement savoir combien de données elles consomment, 33 % veulent s’assurer que le montant qui leur est facturé est correct et 31 % le font pour vérifier qu’elles ne dépassent pas le plafond de données fixé par leur opérateur. L’étude a également révélé que 37 % des utilisateurs de smartphones utilisent régulièrement des applications pour tester la vitesse de leur connexion. Les consommateurs souhaitent de plus en plus que notre environnement physique soit tout aussi réactif. Ainsi, près de 60 % des personnes interrogées pensent que, d’ici la fin 2016, des capteurs seront utilisés dans tous les domaines du quotidien : soins, transports publics, travail. Enfin, sachant que 19 % du streaming se fait sur tablette ou téléphone, l’endroit où les consommateurs regardent la télévision tend de plus en plus à changer.

 

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Sonatrach a importé pour 16 milliards de dollars de gasoils et d’essences entre 2011 et 2017

  Entre  2011 à 2017, la tonne de gasoil importée a couté à la Sonatrach une moyenne de 1,15 fois ce que rapportait la tonne de pétrole brut exportée.

L’Algérie est encore l’un des rares pays à commercialiser l’essence au plomb

  Les seuls pays qui continuent à utiliser, à côté de l'Algérie, sont  l'Irak, le Yémen, le Myanmar, la Corée du Nord et l'Afghanistan.

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.