Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Février 2017

  •   Farid Farah
  • lundi 11 juillet 2016 17:00

Algérie - Ooredoo effectue le lancement pré-commercial de la 4G à Tlemcen

Ooredoo Algérie a levé aujourd’hui une partie du voile, sur son prochain lancement du LTE (4G). Si tout se passe comme prévu, les premières offres commerciales seront lancées au lendemain de la publication au journal officiel des décrets d’attribution des licences définitives.

 

 

 A l’occasion du lancement pré-commercial de la 4G qui s’est déroulé ce lundi à l’hôtel Renaissance de Tlemcen que le Directeur Général de l’opérateur Ooredoo, M. Joseph Ged a effectué des tests de débits avec son propre Smartphone devant les représentants de la presse nationale et régionale, le secrétaire général de la wilaya, et le directeur territorial des télécommunications. Le débit testé a dépassé les 70 Mbits/s. Ce résultat reflète parfaitement le succès du pré lancement de la 4G à Tlemcen, l’une des trois wilayas à choix obligatoire, avec Tizi-Ouzou et Bechar, choisies par Ooredoo pour le lancement prochain de ses services LTE. « Nous avons bien entamé le développement de notre réseau à haut débit mobile et, en conséquence, réaménagé notre plan des fréquences en adaptant les plages fréquentielles des 1800 MHz à la 4G », a indiqué le DG d’Ooredoo Algérie. En prévision du lancement commercial de la 4G, le pré lancement de Tlemcen s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’opérateur mobile pour le déploiement du LTE en Algérie. Selon le premier responsable de cette entreprise, « ces démonstrations ne seront que bénéfiques pour nous puisqu’elles nous permettent d’accélérer le processus de la couverture réseau dans les wilayas additives ». « Grâce à notre expérience acquise dans les réseaux 3G, nous pensons déployer la 4G dans les 48 wilaya en une période record de 12 mois et un jour après la date de publication des décrets relatifs aux licences définitives dans le journal officiel et l’obtention des autorisations de l’ARPT» a-t-il ajouté.

 

Une migration technologique gratuite

 

Côté commercial, les clients  d’Ooredoo Algérie devront acquérir gratuitement une carte SIM 4G qui sera insérée dans un Smartphone adapté à cette technologie, et ce, en gardant le même numéro de téléphone. « Une fois le lancement commercial de la 4G sera officiel, nos abonnés pourront se rapprocher de nos boutiques pour actualiser leurs contrats. La migration 3G-4G est totalement gratuite puisqu’elle n’engendre pas de frais d’accès au réseau 4G en mode prepaid ou postpaid » a déclaré M. Joseph Ged.  Et d’ajouter : « Après quelques mois, nous allons commercialiser des services 4.5G à des débits théoriques de 150Mbits/s ». Il y a lieu de noter que des pans entiers de l’économie vont bénéficier de la 4G grâce aux nouveaux usages mobiles qu’offre cette technologie aux utilisateurs à l’instar du m-commerce, du m-payement, du m-banking, du m-santé, du m-education etc. « Le déploiement de la 4G apportera une innovation en matière de partenariat public / privé dans le secteur du numérique. Nous allons contribuer à développer un écosystème propre à l’économie numérique » a-t-il dit.

 

La 4G au même tarif que la 3G

 

« L’avènement de la 4G marque une étape importante pour le secteur des télécommunications et de l’économie nationale. Nous félicitons les pouvoirs publics pour tous les efforts déployés afin de moderniser les infrastructures de télécommunications et d’encourager l’émergence d’une économie numérique nationale. Notre leadership technologique et commercial nous permettra d’être présent plus rapidement dans les 48 Wilayas pour offrir les meilleures offres et de nouveaux services digitaux à haute valeur ajoutée aux mêmes tarifs que la 3G. Aujourd’hui, Ooredoo s’affirme encore une fois comme le leader incontestable du mobile en Algérie et est le premier opérateur à offrir ses services 4G juste avant le lancement commercial imminent. La 4G nous permettra de continuer de renforcer notre écosystème digital et de contribuer puissamment à la diversification de l’économie nationale» a-t-il ajouté.


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

 Changer les billets de banque comme en ce moment au Venezuela ? - 32.9%
 Proposer un taux de change favorable à ceux qui apportent leurs dinars non déclarés ? - 41.4%
 Interdire le paiement en liquide pour toute transaction supérieure à 500 000 dinars ? - 20.6%

Total votes: 1812

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

L’assurance des personnes gagnerait à intégrer des produits comme l’épargne-retraite - Olivier de la Guéronnière, DG d’Amana (Audio- RadioM)

  L’assurance des personnes a un bel avenir en Algérie pour peu qu’on y intègre des produits comme l’épargne retraite, assure Olivier de la Guéronnière, DG d’Amana de passage mardi 21 février dans l'émission "l'invité du direct" de RadioM.

Le passage en force de 850 de migrants à Ceuta suscite des questions sur un "jeu marocain"

  Quelques semaines après la menace des autorités marocaines de ne plus contrôler les flux migratoire vers l'Union européenne, au moins 850 subsahariens, selon des secouristes et les autorités espagnoles, ont pénétré depuis vendredi dans l'espace européen depuis l’enclave espagnole de Ceuta.

FanZone.dz: les pages des ambassades plus fréquentées que celles des institutions culturelles

Dans le classement des institutions internationales, on découvre que les pages Facebook des ambassades sont plus fréquentées que institutions culturelles. Primauté aux visas et aux études?