Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Janvier 2017

  •   Amin Fassi-Fihri
  • jeudi 1 septembre 2016 08:30

Téléphonie : Le parc explose, villes et campagnes marocaines envahies par l’Internet mobile

La téléphonie mobile s’installe dans les foyers marocains. Plus que le fixe, les terminaux mobiles envahissent campagnes et villes où le taux de pénétration approche les 100 %, selon un bilan du ‘’gendarme’’ des télécoms marocains.

 

Selon l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), la téléphonie mobile a fait une percée extraordinaire au cours de ces deux dernières années avec un taux de 99,6% pour la quasi-totalité des ménages. ‘’2015 a été l’année de l’internet, l’internet mobile, surtout’’ indique le rapport 2015 de l’Agence. Le parc Internet ‘’frôle les 14,5 millions d’abonnés, avec une croissance annuelle de plus de 45%’’ et un taux de pénétration à ‘’42,75% de la population, un niveau record’’. L’ANRT explique que ‘’cette croissance a été stimulée par le dynamisme de l’Internet mobile, particulièrement les services combinant voix et data, suite notamment à l’amélioration des offres sans engagement’’, et à fin 2015, le parc Internet mobile "Voix+Data" a enregistré une hausse de plus de 63% sur une année. Pour l’équipement en mobile, 94,4% de personnes (12-65 ans) étaient équipées en terminaux mobiles, soit 97,1% en milieu urbain et 89,8% en milieu rural. En termes de possession de plus de 2 cartes SIM, la proportion de ce type d’usagers s’est stabilisée, passant de 13,3% en 2014 à 13,7% en 2015. Par contre, la téléphonie fixe recul de plus en plus. ‘’Pour la 5éme année consécutive, le marché de la téléphonie fixe poursuit une tendance baissière’’, indique le rapport de l’ANRT qui précise que ‘’le parc global d’abonnés a atteint 2,22 millions en 2015 contre 2,49 millions en 2014, soit un recul de près de 11% sur une année.’’ Soit une baisse du taux de pénétration de la téléphone fixe à ‘’6,57% à fin 2015, contre 7,5% une année auparavant’’.

 

 Les chiffres explosent au second trimestre 2016

 

Au second trimestre 2016, les chiffres relatifs aux différents produits de la téléphonie mobile explosent. Le bilan fait par l’ANRT indique ainsi que le nombre d’abonnés Internet s’est établi à 14,89 millions au deuxième trimestre 2016, avec un taux de croissance annuelle de 32,2%. ‘’Le taux de pénétration a ainsi atteint 43,98%’’, explique l’Agence selon laquelle ‘’le parc Internet mobile qui s’est établit à 13,69 millions d’abonnés, marque une progression annuelle de 34,4%’’, alors que le parc ADSL ‘’enregistre également une croissance annuelle de près de 12%.’’ Quant au parc mobile, il a enregistré une baisse annuelle de 3,65%, et à fin juin 2016, le Maroc comptait 41,44 millions d’abonnés mobiles, avec un taux de pénétration de 122,43%. ‘’La répartition du parc mobile selon le mode de facturation fait ressortir une croissance annuelle de 19,1% du parc post payé qui a atteint 2,88 millions d’abonnés, contre une baisse annuelle de 5% du parc des abonnés prépayés qui a atteint 38,56 millions abonnés’’, précise l’ANRT. Quant au parc fixe, il est en baisse annuelle de 8,6% et s’établit à 2,13 millions d’abonnés. Enfin, le parc de noms de domaine ‘’.ma’’ compte 61.391 noms de domaine à fin Juin 2016, en hausse annuelle de 7,46 %.


Évaluer cet élément
(9 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

2 Commentaires

  • L´INTERNET VOLÉE

    Dans notre village une Téléboutique a ouvert ses portes. Signe des temps, même le Fkih de la petite mosquée est vu en train de
    "tay sourfi" . D´ailleurs cette Téléboutique est tellement exigüe qu´il est possible de naviguer sur la toile sur un vieux écran Bell
    et en même temps voir ce que les trois autres clients sont en train regarder. Quatre ordinateurs, quatre chaises en plus d´une caméra pour Skype.

    En effet, la majorité des villageois viennent ici pour bavarder avec le fils ou le cousin ou la fille expatrié . Scènes burlesques
    et conversations surréalistes. On apprend en passant que le voisin va refaire le plafond de sa maison et que le fils au Canada exige un devis du maçon pour essayer de déduire les frais de ses taxes à Montrél ( Résidence secondaire) mais le père lui exige un mandat cash de 7000 Dhs et de suite.

    Le Fkih lui visite surtout le site Akhbar AL Youm et suit de près l´affaire des deux islamistes (un homme et une femme) surpris dans une voiture à 7 heures du matin sur la corniche atlantique, deux hauts cadres de la morale en flagrant délit d´adultère.

    Un mardi (le jour du souk) le gérant de la Téléboutique découvrit un grand trou dans le toit et constata la disparition d´un ordinateur. La nouvelle du jour.

    L´affaire était si grave que le caïd dépécha un inspecteur de police, chose rare chez nous où tout est réglé par le chef du village.

    L´inspecteur:
    -Á quelle heur as-tu ouvert et découvert la disparition de l´ordinateur?

    Le gérant:
    -À 7 heures du matin.

    -Et tu étais où hier soeir, hein?

    -Chez moi, j´habite près de la fontaine, de l´autre côté.

    -Tu étais seul?

    -Non, j´étais avec ma famille.

    -D´accord, on va vérifier avec le moqqadem.

    Puis l´inspectuer inspecta la Téléboutique, pris des photos des lieux, monta sur le toit, inspecta puis dit:

    -On va mener une enquête. Tu as un numéro et la marque de ton ordinateur?

    -Oui, répondit le gérant.

    -D´accord, tu vas être convoqué au commissariat de Targha.On va mener une enquête.

    Puis l´inspecteur quitta les lieux.

    Dans le souk, dès que le Fkih fut au courant du vol de l´ordinateur il demanda au gérant:

    -Ils ont volé l´internet aussi?

    Rapporter Belkbir vendredi 2 septembre 2016 16:40
  • LA PALABRE INUTILE

    Note: La parole est d´argent. Le silence est d´or.

    D´abord, on est soulagé de constater que la téléphonie mobile se démocratise et n´est plus la chasse gardée des " élites" citadines de Casablanca, Marrakech ou Tanger ou autre.

    Ensuite, bon débarras en ce qui concerne les vieux centres d´appel des années 1960 -1986 , la Poste Marocaine, devant laquelle il fallait faire la queue depuis O6H du matin , des heures durant pour enfin avoir le fil et appeler du village la municipalité de la ville la plus proche pour obtenir un rendez-vous sans oublier la queue interminable au centre de Rabat la capitale quand on devait , étudiants, payer en piéces de dirhams trébuchantes pour une communication d´ailleurs écoutée par la police(on les entendait bavarder...) et appeler l´épicier qui à son tour allait chercher le père ou la mère.

    En passant, les fonctionnaires de cette Poste Marocaine des années 1960-1986 sont devenus millionaires. 24H/24H ces fonctionnaires encaissaient des fleuves de pièces de 1 DHS, sans reçus, sans aucune documentation sur le côut de l´appel ni de sa durée...sans oublier les appels vers l´international.

    Rien n´empêche le fisc aujourd´hui de récupérer ces villas, ces fermes, ces riads, ces immeubles construits grâce aux piéces de 1 DH que nous autres pauvres étudiants et autres citoyens ont payé pendant des décennies. Des milliards.24H/24H.

    Donc, quand je passe devant la villa de Mr. X, ancien fonctionnaire de la Poste Marocaine, retraité, je me dis qu´au moins 10 mètres carrés sont mon bien ( une communication me coûtait 5 dirhams en moyenne, pendant 12 années, à raison de 4 fois par mois). Et nos retraités des Postes du Maroc ont été plus malin que nous autres puisqu´au lieu de se casser la tâte à préparer des examens ils avaient quitté le banc de l´école directement vers ce filon d´or. Ni vu, ni connu mais bien enrichi.

    Bon. Aujourd´hui, dans le moindre village au Maroc du Rif au Haut-Atlas, les gens possèdent leur mobile. Les jeunes sont bienconnectés à internet. Les femmes bavardent à longueur de journée mais 99% des conversations ne sont ni intéressantes ni constructives.

    Bientôt, le seul endroit encore tranquille, en l´occurence le Hammam du quartier sera envahi par la nouvelle genération des mobile aquatiques (résistants à l´eau et à la vapeur et à la chaleur) ( Attentien: ma patente enregistrée!).

    Et ainsi, même dans le Hammam où l´on souhaite un instant de détente, mes voisins vont me casser la tête avec leurs conversation du moins intimes:

    -" Ya habibti, je reviendrais propre et chaud, on va faire chauffer les tomates, hachakoum."

    Les modernes diront que le mobile facilite les transactions, permet de briser l´isolemnt des zones enclavées en cas d´urgence médicale ou autre , ce qui est vrai.

    Mais moi, je suis détangé quand souhaitant prendre une promenade matinale le long du torrent, j´entend le Pip sonore du paysan qui au lieu de s´occuper à arroser son champ bavarde à haute voix et avec quel écho ! Ou la voisine qui a dépassé largemet 75 ans qui, accroupie en face du four engage une conversation interminable avec sa voisine qui habite à moins de 15 mètres de chez elle.

    Je regrette le bon vieux temps quand ces gens qui aujourd´hui massacrent ma tranquilité devainet se lever à l´aube pour marcher jusqu´á la Poste la plus proche et attendre 5 heures pour effectuer un appel en dirhams trébuchants.

    D´ailleurs, mon ami le psychiatre m´a révélé que la majorité absolue des retraités de la Poste Du Maroc, ceux qui avaient fait fortune sont tous touchés par une dépression manifeste, malgré leurs immeubles, villas, fermes etc..

    En effet, sachant le prix de chaque appel téléphonique et envahis par des centaines de passants qui bavardent dans leur téléphone, ces retraités de la Poste Du Maroc regardent leur montre et comptent (selon l´ancien barème de la Poste)
    combien chaque appel leur aurait rapporté (á eux, pas à la Poste Du Maroc). Calcul impossible s´entend, vue le nombre des passants (la majorité) qui bavardent des heures et des heures dans leurs I-Phone ou Androïd.

    Ainsi, ces anciens fonctionnaires de la Poste Marocaine bien que millionaires sur le dos de nous autres citoyens lambdas(les riches et les autres grâce á leurs contacts ne payaient rien) non seulement ne sentent pas rassasiés mais
    comptent aussi combien de dirhanms ils perdent chaque fois qu´un mobile sonne....

    Gross-modo, cette téléphonie mobile n´est pas une révolution, loin de là. C´est une régression.

    En effet, le bon sens exige qu´avant de donner un portable à chacun, il est indispensable d´apprendre à cet individu les l´art de la téléphonie privée : Ne pas déranger les autres, éteindre son mobile dans un café ou un restaurant, l´éteindre quand on mange en famille, l´éteindre le soir pour apporter la tranquilité dans le foyer etc..

    Ce qui se passe dans les pays développés.

    Mais bon ne dit-on pas dans notre terroir:

    -" Que connait l´âne au geigmebre? (Ash tay3raf le7mar l´skinjbir?

    Rien de mal contre les ânes, mais puisqu´on y est il est temps de généraliser le mobile aux ânes, mulets, chèvres, vaches, dromadaires, coqs (cocorico de bon matin dans le mobile) etc...

    L´étude est excellente d´accord. Mais moi il me manque une étude sur le rapport de nos populations avec le mobile, une relation vraiment catastrophique.

    Rapporter Belkbir jeudi 1 septembre 2016 18:19
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Le pétrole en légère hausse, malgré l'augmentation des stocks américains de brut

Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse jeudi, les investisseurs s'attachant aux aspects positifs du rapport hebdomadaire sur l'offre et la demande de pétrole aux Etats-Unis malgré une petite hausse inattendue des réserves de brut.

Sonatrach : Nous n’avons pas failli à nos engagements gaziers envers la France

Interrogé sur les propos d'un responsable de GRTgaz (filiale de la société française Engie), cités par des médias français, qui a fait état d'une rupture dans l'approvisionnement en gaz du Sud-ouest de la France à partir de l'Algérie, une source de la compagnie pétrolière nationale a expliqué que les quantités contractuelles destinées à cette région française avaient été "totalement épuisées"...

Le président Bouteflika à Oxford Business Group: "L'Algérie est dans une position sûre malgré la baisse des prix du brut"

Le président Abdelaziz Bouteflika a accordé une interview au groupe britannique Oxford Business Group (OBG) publiée dans son dernier rapport sur l’Algérie.