Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 16 Janvier 2018

  •   Lynda Abbou
  • mercredi 29 mars 2017 16:18

Algérie-Grâce au mobile, le parc Internet frôle les 30 millions d’abonnés en 2016 (ARPT)

Le parc d’abonnés global (GSM, 3G, 4G) a atteint les 47 millions d’abonnés en 2016 ; contre 43,3 millions abonnés à fin 2015, soit 3,65 millions d’abonnés actifs de plus.

 

Le nombre total d’abonnés ayant souscrits à l’internet fixe et mobile en 2016  a atteint 29,5 millions  contre 18,9 millions d’abonnés en 2015, soit une augmentation de 10,5 millions d’abonnés, selon  le bilan présenté ce mercredi par  le président du conseil de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT),  Mohamed Ahmed Nacer.

Au cours d’une conférence de presse organisée au siège de cette institution, Mohamed Ahmed Nacer  a souligné que l’augmentation  des abonnés à internet s’explique principalement par la migration des abonnés GSM vers les réseaux 3G et 4G.

Quant à la répartition de ce  parc  par réseau, il convient de signaler que 90,32% sont des abonnés internet mobile avec 26,6 millions abonnés soit :  25,2 millions  abonnés internet mobile 3G,  et 1,4  millions  d’abonnés 4G, contre 9,68% d’abonnés internet fixe, soit 2,8 millions d’abonnés.

Le président du conseil de l’ARPT  a aussi donné   le taux de  la télé-densité internet global (l’accès à internet rapporté à la population) qui a atteint 71,17% en 2016, contre 46,9% en 2015. « Cette évolution s’explique notamment  par la progression du parc abonnés 3G et 4G fixe et mobile » a-t-il  précisé.

La 3G explose

Dans le détail, le segment 3G, opérationnel depuis  décembre 2013, a littéralement explosé. Le parc des abonnés a atteint  25,2 millions d’abonnés actifs contre 16,6 millions à fin 2015, soit une évolution de 51,12%.

La répartition par opérateurs donne l’opérateur public  ATM-Mobilis en tête avec un parc abonnés 3G de 10,3 millions, suivi de OTA- Djezzy avec 7,4 millions et enfin 7,3 millions pour WTA- Ooredoo. Selon les chiffres de l’ARTP, le taux de couverture 3G sur les 48 wilayas par les trois opérateurs  varie  de 45% à plus de 95%. 

Pour le segment 4G,  la couverture  est assurée par au  moins un opérateur par wilaya.  Elle varie  de 15% à 90%.  La répartition du parc abonné 4G par opérateur donne toujours Mobilis en premier, avec 713 000 abonnés, suivi de Djezzy (707000 abonnés) et Ooredoo (45 000 abonnés)

 « Le segment  des abonnés  4G évolue plus vite que celui de la 3G » a souligné  le représentant de l’ARPT. Ainsi, il a signalé la diminution du parc des abonnés GSM par rapport a l’année précédente.  Ce dernier a atteint 20,36 millions abonnés actifs au 31 décembre 2016, contre 26,70 millions abonnés actifs en 2015, soit une diminution de 23 ,75%.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: Ouyahia va-t-il lâcher Haddad ?

Le Premier ministre a décidé d’annuler  sa participation à la conférence-exposition que le FCE (Forum des chefs d’entreprise)  organise conjointement avec la Sonatrach et la Sonelgaz, à partir de demain pour  sauver sa probable « rencontre avec son destin ».

Algérie : le complexe gazier de Tiguentourine a produit près de 9 milliards m3 en 2017

 Le complexe  de Tiguentourine  produit,  en moyenne, entre 22 et 23 millions de m3/jour.

Algérie : Sonatrach va louer des équipements en Italie pour raffiner son pétrole brut

  11,5 millions tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation, qui a explosé ces dernières années, a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.