Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Mai 2018

  •   Aymen Zitouni
  • mardi 19 décembre 2017 20:57

Algérie- L’ARPT "déconnecte" le réseau du fournisseur d’accès Internet "Anwarnet"

 

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a retiré dimanche  les autorisations d’exploitation au fournisseur d’accès internet et opérateur VOIP Anwarnet et procédé à la déconnexion de la totalité de son réseau.

 

 « Anwarnet SPA fournisseur d’accès internet et opérateur VOIP vous informe que suite à une décision brutale de retrait de nos autorisations par l’Autorité de régulation des poses et télécommunications, que nous avons reçu le dimanche 16h00, l’ARPT a aussi ordonné, la déconnexion de la totalité de notre réseau le jour même », a indiqué le provider dans un communiqué.

Selon la même source, à cause de cette « coupure brutale, tous nos clients sont déconnectés, notre centre d’appel, service client, Emails, site web et numéros d’entreprises sont injoignables », précisant que ces retraits d’autorisations et la déconnexion qui s’en est suivie n’ont été accompagnés ni de « préavis, ni notification de délai ». « De ce fait nous sommes dans l’incapacité d’assurer la continuité des services auxquels nos clients sont souscrits », affirme le provider, précisant avoir d’ores et déjà « engagé les procédures légales qui s’imposent pour faire valoir ses droits, et les droits de ses clients, partenaires et opérateurs ».

Anwarnet SPA est une société de droit algérien, filiale du groupe jordanien Munir Sukhtian International détenait deux autorisations délivrée par l’ARPT, une comme fournisseur d’accès à internet (ISP) et l’autre comme opérateur voix sur IP (Voip).

Comme les autres providers privés, la fourniture d’accès à Internet d’Anwarnet est exclusivement orientée vers les entreprises, en raison du monopole de l’opérateur historique Algérie Télécom sur la bande passante qu’il vend au prix fort aux fournisseurs d’accès. Ces derniers ne peuvent fournir des offres grand public, en raison des tarifs prohibitifs d’Algérie Télécom. Ce qui a contraint de nombreux providers à mettre la clé sous le paillasson.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • On se demande que font l'ARPT et le gouvernement pour encourage une saine concurrence au profit du consommateur et des entreprises. En plus, la portabilité du numéro aurait permis d'économiser des devises au pays (en rognant notamment sur les profits des opérateurs à capitaux étrangers), tout en obligeant les opérateurs à améliorer leurs prestation et réduire leur coût. Le gouvernement à toujours cherché à protéger les entreprises publiques de services dans des secteurs sois-disant stratégiques (finance, aérien et télécom) qui sont en sureffectif et dont la gestion est le plus souvent archaïque. Cela ne sert en fin de compte qu'à brider le développement du pays en maintenant des tarifs élevé et des services médiocres pour les consommateurs et les entreprises.

    Rapporter djamel2 mercredi 20 décembre 2017 09:36
  • qui dit monopole dit "Sous Développement" ...
    La preuve ??? ... elle est pourtant évidente : l'Algérie est classé DERNIER pays AU MONDE concernant la qualité d'accès à internet et à l'information en 2017 ...

    A bon entendeur ...

    Rapporter sujet 7 mercredi 20 décembre 2017 09:24
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Média : Les réalisateurs étrangers à la rescousse de la production publicitaire en Algérie

Ce mois sacré de Ramadhan, qui fait monter la fièvre publicitaire et affoler les annonceurs, est devenu désormais le mois de surconsommation par excellence. Des dizaines de spots publicitaires défilent sans cesse à longueur de journée, tentant par tous les moyens de séduire le grand public.

Les défis de la logistique de distribution (contribution)

  La gestion de la chaîne logistique de distribution permet de mettre en œuvre l’ensemble des éléments contribuant à la distribution des produits. Le flux et les stocks, les retours, l’emballage, les équipements, les services de transport, de manutention, les systèmes d’informations…Ce concept relativement standard de la supplychain est en train d’évoluer. Son champ d’intervention s’élargit de plus en plus et...

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.