Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 24 Mai 2018

  •   Abdelkader Zahar
  • dimanche 25 février 2018 19:53

Indicateurs digitaux 2018: Au Maghreb, plus d'un internaute sur deux se connecte via un terminal mobile

La mobilité gagne du terrain au Maghreb. En moyenne, 54% des internautes maghrébins se connectent à partir d’un terminal mobile. Dernier pays de la région à lancer la 3G et la 4G, ce taux est plus faible en Algérie, comparativement au Maroc et à la Tunisie qui arrive en tête. C’est aussi en Tunisie que le taux de pénétration de l’Internet est le plus important, selon les données du rapport "Digital 2018".

 

Avec près de 8 millions d’usagers (plus exactement 7,89 millions), le taux de pénétration de l’Internet en Tunisie est de 68% (par rapport au nombre total de la population) est le plus haut au Maghreb. Selon le rapport "Digital 2018" de "We Are Social " et "Hootsuite", c’est aussi en Tunisie que le taux d’usage de l’Internet mobile est le plus important. Avec 7,01 millions d’internautes mobile, soit 60% de la population.

Au Maroc, le nombre d’internautes est de 22,56%, soit un taux de pénétration de 63%. Le taux d’usage de l’Internet mobile au Maroc est de 56%, soit environ 20,3 millions d’internautes mobiles.

En Algérie, où l’Internet mobile n’a fait son entrée qu’en décembre 2013, soit près de 9 ans de retard par rapport au Maroc, le taux d’usage a fait un bon extraordinaire. Ainsi, selon les données de "Digital 2018", le nombre des usagers Internet est de 21 millions, correspondant à 50% de la population. Le nombre d’internautes mobiles est de 19 millions en Algérie, soit un taux de pénétration de 46%.

Le trafic Web en Algérie reste dominé par les connexions via laptops et les ordinateurs de bureaux avec 56%, qui enregistrent cependant une baisse de 11% sur une année. Les connexions via terminaux mobiles (smartphones et tablettes) enregistrent une forte hausse sur une année, soit +21%, passant à 44% au début 2018 (dont 3% via des tablettes).

En Tunisie, trafic Web se fait essentiellement via laptops et desktop, soit 71% (en hausse de 10% sur une année), contre 27% pour les smartphones (en baisse de 18%) et 2% pour les tablettes (-3%).

Au Maroc, le trafic Web est à 56% en mode laptops et desktops (en recul de 6%), contre 42% via des smartphones (-11%) et 3% via des tablettes (-17%).

 

Medias sociaux en mode mobile

 

Le nombre d’internautes (toutes plateformes confondues) dans ces trois pays est en forte hausse sur une année (depuis janvier 2017). La Tunisie enregistre le plus fort taux avec +23% (un million de nouveaux usagers), +17% pour l’Algérie (plus 3 millions de nouveaux internautes), et +12% au Maroc (plus de 2 millions sur une année).

Rapporté au nombre de population, le taux de pénétration d’internautes mobiles en Tunisie est le plus fort, parmi les trois pays, avec 60%, contre 56% au Maroc, et 46% en Algérie qui compte quatre ans uniquement depuis le lancement de l’Internet mobile.

Dans ces trois pays le nombre d’usagers mobiles des médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Youtube…) représente en moyenne 48% de la population totale. Le nombre d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux est estimé à plus de 19 millions en Algérie (taux de pénétration de 49%), à 15 millions au Maroc (42%) et 6,4 millions en Tunisie (55%).

Sur une année, c’est en Algérie que ce nombre enregistre la plus forte hausse avec 3 millions de nouveaux utilisateurs actifs des réseaux sociaux (+19%), contre 2 millions au Maroc (+15%) et 800.000 en Tunisie (+14%).

Les chiffres du rapport « Digital 2018 » montrent que 90% des 21 millions d’utilisateurs algériens de Facebook (dont 38% de femmes) se connectent via un terminal mobile. Les usagers d’Instagram sont au nombre de 3,4 millions (38% sont des femmes).


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Exxon mobil achètera de la Sonatrach la totalité de la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta pour les dix prochaines années

Toute la production de lubrifiant de la raffinerie d’Augusta, acquise par la société nationale des hydrocarbures, sera achetée par Exxon mobil pour une durée de dix années, a déclaré le conseiller du PDG de la Sonatrach lors d’une conférence de presse.

Discrimination public-privé: L’Etat veut casser le secteur privé des assurances

Les entreprises publiques d’assurance et AXA ont un pouvoir illimité de souscription des assurances entreprises PME-PMI, tandis que les compagnies privées sont limitées en la matière à moins de 500.000.000 DA

Violence et réalités parallèles, les tendances des programmes de télévision algériennes

Une semaine après le début du mois Ramadhan, le constat que fait un téléspectateur des chaînes de télévisions  algériennes, publiques et privées,  est que la tendance des productions cette année  est à l’anachronisme et le voyage dans le temps pour les séries comiques et à la violence pour les caméras cachés ainsi que  les feuilletons dramatiques.