Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 24 Mars 2017

  •   Hani Ghoualmi
  • lundi 23 mai 2016 14:23

Algérie- l’ARPT dévoile les résultats de l’appel à concurrence pour l’exploitation de la 4G

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT),  a rendu public aujourd’hui les résultats de l’appel à concurrence, lancé au 12 avril 2016, pour l’exploitation du réseau 4G de la téléphonie mobile.

 

Lors d’une conférence de presse, tenue ce matin à  l’auditorium de la Radio algérienne, en présence des représentants des opérateurs de téléphonie mobile, ainsi que de la Secrétaire Générale du Ministère de la Poste et des TIC,  les responsables de l’ARPT ont dévoilé le classement des opérateurs mobiles pouvant exploiter le réseau 4G mobile. En première place, on retrouve l’opérateur public, Algérie Télécom Mobile (Mobilis), suivi de Optimum Télécom Algérie (Djezzy), et enfin de classement Watania Télécom Algérie (Ooredoo).  ‘’Les gagnants’’ se voient de ce fait attribuer une licence d’établissement et d’exploitation de réseaux publics de télécommunication mobiles 4G, et devront répondre aux exigences complémentaires du cahier de charge et régulariser le paiement de l’offre financière. Ces opérateur doivent désigner aussi les wilayas de leurs choix qui seront desservies par la 4G, et ont également un impératif de desservir le Sud algérien dans un délai de 3 ans, selon les précisions du Président de l’Autorité, M. Toufik Bessai.

 « Les prix de la téléphonie en Algérie connaissent une baisse continue »

Suite à la conférence de presse, le Président de l’ARPT et son Directeur Général, M. Amghar, ont animé une émission débat, au cours de laquelle les deux responsables ont soutenu que « depuis l’an 2000 –année d’ouverture du marché- les prix  de la téléphonie mobile connaissent une baisse continue ». Au sujet de la couverture 3G, M. Bessai reconnait que malgré les avancées enregistrées, la 3G n’a pas atteint un niveau souhaitable. Concernant la 4G, il annonce que celle-ci permettra au consommateur de bénéficier « d’un débit six (6) fois supérieur à la 3G ». 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - La Direction de la Sûreté nationale tire la sonnette d'alarme sur l'ampleur de la contrefaçon locale

Cafés, pâtes alimentaires, margarine, eau d'oranger, miel, sucre vanillé, tabacs, détergents, produits cosmétiques, shampoings et parfums sont parmi les produits fabriqués localement victimes de contrefaçon locale, ont relevé des représentants de la DGSN lors de la seconde journée du séminaire sur la contrefaçon.

Opep : la réunion du comité de surveillance se tiendra dans un contexte pétrolier délicat

Lors de sa dernière réunion à Vienne, en janvier dernier, le comité de surveillance redoutait le non-respect des quotas de production fixés ; aujourd’hui, c’est surtout l’augmentation des stocks mondiaux d’or noir, principalement sous l’effet de l’augmentation de la production américaine, qui l’inquiète.

L’Observatoire tunisien de l’eau met en garde contre l’aggravation du stress hydrique en 2017

Entre 2016 et 2017, les ressources en eau dans les barrages tunisiens sont tombées de 1,426 milliard de m3 à quelque 700 millions de m3 seulement, selon des chiffres rendus publics par le ministre tunisien de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques, le 7 mars dernier devant l’Assemblée des Représentants du Peuple.