Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 28 Mai 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mercredi 19 avril 2017 07:17

Algérie – Tebboune défend les quotas et la vente directe aux consommateurs pour "éliminer les intermédiaires"

 

 

En marge d’une rencontre avec les associations de consommateur, Abdelmadjid Tebboune, a défendu en sa qualité ministre du commerce par intérim le système des quotas à l’import, la vente directe des produits alimentaires aux consommateurs pour "éliminer les intermédiaires".  Il a salué l’arrêt de l’importation de la viande congelée.

 

 

 Tebboune a assuré que les mesures de contingentement des importations sont nécessaires mais que des "parties" fabriquent des rumeurs et exercent des pressions pour remettre en cause des mesures prises par le ministère pour l'organisation du commerce extérieur.

 "La relance du système des quotas à l'importation était une décision audacieuse aux impacts positifs sur l'économie nationale, car nous maitrisons mieux le commerce extérieur, sans manquer à nos engagements avec nos partenaires étrangers" a-t-il déclaré en affirmant que les permis d’importations ne signifient pas interdiction d’importer.

 "Nous voulons seulement la rationalisation de l'importation et sa limitation aux besoins nationaux, comme nous ne permettrons jamais l'importation de produits ne répondant pas aux normes définies et aux standards internationaux".

  Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’habitat qui exerce celui du commerce par intérim a salué la décision d’Abdelmalek Sellal d’arrêter l’importation des viandes congelées.  Les instructions du Premier ministre maintiennent l’importation des viandes bovines fraiches en fonction des besoins exprimées au plan national.

 

Les capacités nationales en viandes ovines sont suffisantes

 

 Tebboune a indiqué qu’il avait proposé la promulgation d’un décret permettant aux producteurs de vendre directement les produits alimentaires aux consommateurs a été particulièrement critique à l’égard des pratiques entourant l’importation et la vente des viandes congelées.

 "Les marchés de viandes congelées ont enregistré pendant plusieurs années des dépassements graves et préjudiciables au citoyen notamment en présentant la viande congelée comme fraiche" a-t-il indiqué.

 Le ministre du commerce par intérim ne voit "aucun intérêt" à maintenir les importations alors que les "capacités nationales en viandes ovines couvrent la demande". Selon lui, le cheptel en Algérie compte 27 millions de têtes. "C'est très suffisant mais nous continuerons d’importer de la viande bovine fraiche dans la limite des besoins locaux".

 Eliminer les intermédiaires

La vente directe des produits alimentaires aux consommateurs permettra, selon M. Tebboune, de contribuer "efficacement à juguler la spéculation et le monopole notamment pour ce qui est des produits alimentaires de large consommation".   L’objectif d’une telle mesure proposée au Premier ministre est d’éliminer "les intermédiaires qui interviennent dans l'opération commerciale qui augmentent de 4 ou 5 fois le prix des produits sur les marchés de détails avant qu'ils n'arrivent au consommateur final".

 Selon lui cette vente directe pourrait avoir lieu dans les agglomérations urbaines où les espaces commerciaux ne sont pas suffisants. Tebboune a voulu cependant rassurer les petits commerçants qui peuvent être inquiets de la mise en œuvre de cette vente "directe".

 "Les marchés de proximité, en vigueur dans les pays avancés, peuvent constituer un mécanisme efficient pour la régulation du marché et l'éradication progressive des marchés anarchiques", a-t-il dit.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

2 Commentaires

  • M Tebboun a certainement occupé un poste ministériel du temps de Boumediene et en visitant une grotte, il est entré en hibernation pour n'en sortit que 50 ans après....

    Il a eu la chance d'être nommé à nouveau ministre mais personne n'a osé lui dire que nous ne sommes plus en 1974....

    Rapporter Truc mercredi 19 avril 2017 14:55
  • L'arrêt de l'importation de viande est une bonne mesure. Mais il faut des mesures d'accompagnement. Les producteurs locaux doivent pouvoir s'adapter progressivement.

    DES ELEVEURS LIVRES A EUX MEMES
    Lors d'un récent colloque à l'Ecole Nationale Vétérinaire d'El-Harrach, un intervenant étranger faisait remarquer que les éleveurs ovins sont "livrés à eux mêmes". Il est vrai que les éleveurs steppiques utilisent par exemple l'orge comme concentré sans savoir qu'il est possible de la complémenter en azote avec l'urée 46% disponible localement (résultat issu de la recherche agronomique locale).
    Certes, des efforts ont été réalisés en matière de soins vétérinaires. Mais quid des techniques simples de sélection comme peser les agneaux afin de repérer les meilleures mères et les capacités intrinsèques de croissance de ces agneaux. Il suffit pour cela de peser les animaux à intervalles réguliers. Au Maroc, l'association des éleveurs a réussit un tel programme.

    COOPERATIVES D'ELEVEURS ET FORMATION
    Une formation de base est à donner à nos éleveurs. Le contrat pourrait être le suivant: ok pour l'octroi d'un crédit ou d'un quota d'orge, mais en échange, vous venez 4 demi-journées pour suivre une formation de base. Un programme de base pourrait être défini et mis en application par les cadres agricoles et universitaires locaux. A terme, comme dans le cas de la coopérative d'élevage Anfel de Sétif, des structures de base pourraient pourraient prendre la relève.
    HABITUDES ALIMENTAIRES OCCIDENTALES
    Mais attention, le milieu naturel semi-aride algérien est fragile. Il ne pourra éternellement fournir une production de viande pour une population toujours croissante. Il faut fournir d'autres alternatives telles les protéines végétales. A quand la merguez végétale comme pour les végétariens français ou allemand?

    Djamel BELAID Ingénieur Agronome.

    Rapporter Djamel BELAID mercredi 19 avril 2017 10:25
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Succession:Benyelles espère que Gaïd Salah aura la "sagesse de laisser les urnes décider"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Messaoud Benagoun démis de ses fonctions de ministre du Tourisme deux jours après sa nomination

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a démis ce dimanche, M. Messaoud Benagoun de ses fonctions de ministre du Tourisme et de l'Artisanat, indique un communiqué de la présidence de la République, repris par l'APS.

Pétrole : Après la réunion de Vienne, les prix ne décollent pas

Contre toute attente, l’effet immédiat de la réunion des pays producteur de pétrole, tenue jeudi dernier, à Vienne, a été une baisse du prix du pétrole.

Sommet G7 : Béji Caid Essebsi sollicite un "appui international exceptionnel" à la Tunisie

Pour aller vite dans la mise en œuvre des réformes, la Tunisie a besoin d’un appui international exceptionnel et  de la concrétisation des engagements internationaux pris lors de la conférence Tunisia 2020.