Treize (13) syndicats autonomes de différents secteurs de la fonction publique et du secteur économique se sont réunis jeudi 28 février à Alger pour apporter leurs soutiens au mouvement pacifique des citoyens.

Les syndicats ont réitéré dans leur communiqué « leur engagement en faveur d’une Algérie démocratique respectueuse de la volonté populaire, une Algérie des libertés publiques et individuelles, une Algérie de la justice sociale.

Les syndicats, à l’instar du CLA, SNTE, SNTMA, le CNES … ont exprimé « leur rejet des orientations du pays qui remettent en cause l’état social et les acquis des travailleurs ainsi que la politique d’étouffement des libertés syndicales ».

Tout en rappelant leur engagement en faveur de la paix civile, de la cohésion sociale et de l’unité nationale, les 13 syndicats ont tenu à rappeler le droit constitutionnel de manifester dans un cadre pacifique.

Traduction de l’Arabe : Nourredine Bouderba