Les principales informations à la Une de journaux marocains parus ce mardi :

L’ECONOMISTE

Après la controverse relative aux conditions de licenciement des salariés étrangers, le ministère du Travail vient de rendre public un nouveau modèle de contrat de travail dédié à cette population. Le nouvel arrêté ministériel vise donc à lever la confusion concernant les salariés étrangers, pénalisés en cas de licenciement abusif. En effet, ces derniers ne recevaient pratiquement jamais les indemnités de licenciement comme c’est le cas de leurs collègues nationaux. Ces indemnités étaient limitées à la durée restante de leur contrat de travail abstraction faite de leur ancienneté qui pouvait atteindre plusieurs années.

LE MATIN

Dans son édition 2019, le rapport national sur la surveillance de la qualité des eaux de baignade des plages du Royaume a relevé que le taux de conformité des eaux de baignade des plages marocaines aux normes de qualité microbiologique a atteint 98,43%. Sur les 169 plages réparties sur 9 régions côtières, ayant fait l’objet de cette surveillance, seules trois plages ont été déclarées impropres à la baignade en 2019, à savoir la plage Jbila III (Préfecture de Tanger-Asilah), la plage de Aïn Atiq (Préfecture de Skhirat-Témara) et la plage de l’Oued Merzeg (Province de Nouaceur). Selon le rapport, les stations déclarées non conformes pour la baignade subissent l’influence des rejets d’eaux usées et/ou la forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène.

AUJOURD’HUI LE MAROC

Une délégation de hauts responsables du conseil d’administration de la Banque européene pour la reconstruction et le développement (BERD) est actuellement en visite au Royaume. L’occasion étant d’observer les priorités de l’économie locale et de maintenir un dialogue étroit avec les autorités et le secteur privé. Cette mission de quatre jours permettra aux membres de la BERD d’acquérir une expérience directe du développement économique et politique du pays. La délégation de la BERD rencontrera les hauts responsables marocains, des acteurs des milieux d’affaires et de la diplomatie ainsi que des partenaires internationaux et des organismes de la société civile. Les membres de la délégation de la BERD prévoient également de visiter un certain nombre de projets privés et publics financés par la banque à Kénitra et à Tanger. Il est à rappeler que depuis le début de son engagement au Maroc en 2012, la BERD a investi plus de 1,9 milliard d’euros dans 55 projets, parmi lesquels ont figuré des financements en faveur de l’énergie et des infrastructures durables et des conseils commerciaux à plus de 550 PME marocaines à ce jour.

AL MASSAE

En 2017, 6.553 jugements ont été prononcés contre l’État, selon les derniers chiffres de l’Agence judiciaire du royaume, représentant plus de 2,7 milliards de dirhams (1 dollar = 9,3 DH). Devant la justice, les demandeurs ont réclamé 4 milliards de dirhams, mais grâce à l’intervention de l’Agence du Royaume, chargée d’assurer la défense judiciaire de l’État et de ses démembrements, ce montant a été réduit de 38%, ce qui a permis de gagner 1,7 milliard de dirhams au budget de l’État.