Mahieddine Tahkout

Pas moins de 19 personnes ont été placées sous mandat de dépôt, et 7 autres ont été mises sous contrôle judiciaire dans l’affaire Tahkouit, a indiqué ce mardi un communiqué du Parquet général de la Cour d’Alger.

Le document précise que le principal accusé dans cette affaire, qui n’est autre que l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, a été entendu avec son fils, deux de ses frères et trois employés de son groupe. Le Parquet général, ajoute que ces personnes ont été toutes placées sous mandat de dépôt et transférées en prison.

Au total, 45 personnes physiques ont été entendues pour cette affaire qui concerne, entre autres, le blanchiment d’argent, le transfert de biens obtenus par des faits de corruption, la dilapidation de l’argent public, incitation de fonctionnaires publics à abuser de leur fonction afin d’obtenir des privilèges.

Le communiqué du Parquet général de la Cour d’Alger, souligne, par ailleurs, que l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, deux anciens ministres et un ministre actuel ont été également entendus. Leurs dossiers ont été transmis, avec les dossiers de cinq anciens walis et deux actuels, au Procureur général près la Cour d’Alger, ajoute la même source.