Au-lendemain de la fête de l’Aïd, les étudiants, pourtant en vacances, gardent le cap sur la contestation populaire. Des centaines sont sortis sur 13 août pour affirmer le droit légitime des Algériens à changer de régime.

Le dialogue amorcé par l’ancien président de l’APN sous Abdelaziz Bouteflika, ne convainc pas les étudiants. Pas plus que les manifestants du vendredi, les étudiants du vendredi ont exprimé leur rejet du comité présidé par Karim Younes et ont renouvelé leur appel engagement pour un état civil.

25e manifestation des étudiants à Alger

Gepostet von HuffPost Algérie am Dienstag, 13. August 2019

Comme le mardi dernier, les rangs des étudiants ont été fortement renforcé par beaucoup de citoyens qui refusent de les laisser marcher seuls en nombre réduit en attendant le retour des étudiants aux campus dans deux semaines.

انطلاق المسيرة 25 للطلبة الجامعيين من #ساحة #الشهداء ومئات المواطنين ينضمون إليها."هذا #الشعب لا يريد #حكم #العسكر من جديد"

Gepostet von ‎Mustapha Bastami مصطفى بسطامي‎ am Dienstag, 13. August 2019