« Les créances de l’entreprise Sonelgaz sont en hausse croissante, atteignant 60 milliards de dinars. (Des créances) que nous tentons de recouvrer par tous les moyens ». C’est ce qu’a déclaré, jeudi dernier, Chaher Boulakhras président-directeur général de l’entreprise publique, selon l’APS.

D’après le P-DG « ces créances sont réparties entre les entreprises et les clients ordinaires, à hauteur de 50 %  chacun ».

Chaher Boulakhras a rappelé, en outre, que Sonelgaz « s’est engagée depuis des mois dans l’élaboration d’un plan de réorganisation et de renouvellement des structures de ce service public ».