M. Arkab a indiqué que Sonelgaz ambitionnait de réaliser 16 000 KM de réseau haute tension d’ici 2025.

« Plus de 60 % des réalisations de Sonelgaz se font avec des moyens nationaux », a indiqué, ce dimanche, le P-DG du groupe Sonelgaz, Mohamed Larkab, lors d’un point de presse organisé en marge de l’inauguration du salon de l’électricité et des énergies renouvelables SEER 2019, qui se tient à la Safex Alger.

A ce propos, le premier responsable de Sonelgaz a fait savoir que son groupe a tracé, depuis 2011, un plan visant à réaliser l’ensemble de son réseau électrique à haute tension avec des moyens locaux. « Aujourd’hui, nous avons réussi à  atteindre cet objectif car nous utilisons des moyens locaux à partir des matériaux de constructions et d’une main-d’œuvre locale, et en plus des équipements techniques de nos installations », a expliqué le P-DG.

Il a indiqué, dans ce sens, que Sonelgaz « passe actuellement à une nouvelle étape dans laquelle le groupe utilise des équipements montés en Algérie pour équiper les centres de production et de transformation d’électricité mais aussi pour le transport de l’énergie électrique ».

A ce propos, Arkab explique qu’aujourd’hui « des pilonnes de haute tension sont fabriquées localement, ainsi que des transformateurs électriques et des accessoires, et prochainement des isolateurs ».

Pour le P-DG de Sonelgaz, cette avancée « fait partie d’une politique globale de l’Etat qui encourage la production locale dans un cadre de haute technologie et dans le respect de la qualité des produits et de compétitivité en matière de prix ». Ces deux indicateurs (qualité et compétitivité), ajoute le responsable, « vont nous permettre de développer une industrie nationale ».

Par ailleurs, M. Arkab a indiqué que Sonelgaz ambitionnait de réaliser 16 000 KM de réseau haute tension d’ici 2025. « Cette réalisation nécessite beaucoup d’efforts en matière de développement d’équipements de réseau  et d’équipements d’accessoires et de câbles », a-t-il souligné en expliquant que le marché existe et que son groupe veut encourager la réalisation en locale des projets avec des compétences locales.

« Nous avons le génie locale et Sonelgaz comme groupe énergéticien ne peut que développer et promouvoir ces compétences ».