L’Office nationale tunisien du tourisme s’attend à la visite de 4 millions de touristes algériens vers 2020, notamment avec les facilités devant être assurées au niveau des postes frontaliers et avec l’intensification des lignes aériennes entre les deux pays.

7,5 millions de touristes se sont rendus par la Tunisie, cette année, jusqu’au 30 novembre dernier,  avec une hausse de 17% par rapport à 2017. Le secteur vit sa meilleure période depuis la révolution  et il connaît une croissance remarquable », a annoncé Leila Tekaya, directrice des relations publiques à l’Office national tunisien de tourisme jeudi à Touz, dans le gouvernorat de Kebli, à l’occasion de l’ouverture de la 51ème édition du festival international du Sahara.

A ce titre, la responsable a indiqué que « la Tunisie est en train de revenir l’un des pays occupant le podium international du Tourisme » et espère que ce chiffre devra atteindre les 8 millions d’ici janvier 2019 ». L’objectif recherché « est d’atteindre les 10 millions de touristes en 2020″, a-t-elle précisé.

Chiffres à l’appui, la responsable de la promotion touristique au ministère du Tourisme et de l’artisanat a réaffirmé l’importance du marché algérien pour le tourisme tunisien. Elle a noté que la part du lion des visiteurs par nationalité revient aux touristes algériens. « Leur nombre a atteint les 2,304 millions de visiteurs jusqu’au 30 novembre et devra atteindre les 2,5 million durant les vacances de fin d’année », estime Leila Tekaya.

Elle a ajouté que l’ONTT (Office nationale tunisien du tourisme) s’attendait à la visite de 4 millions de touristes algériens vers 2020, notamment avec les facilités devant être assurées au niveau des postes frontaliers et avec l’intensification des lignes aériennes entre les deux pays.

Pour les autres nationalités, la Tunisie a reçu jusqu’au 30 novembre 736000 français (+7%), 95000 belges (+99%), 600000 russes (+16%), 94000 tchèques (+51%), 18000 espagnols (+30%).

De notre envoyé spécial à Douz, Aboubaker Khaled