Algérie Coupe du Monde 2014
Les joueurs et les supporters fêtent ensemble la qualification (Ph. FIFA)

Algérie Coupe du Monde 2014

 

Après 32 ans d’attente, les Algériens peuvent savourer une qualification historique au second tour d’une coupe du monde de football. Au Brésil, les supporters ont vécu des moments inoubliables. Retour sur une journée très particulière racontée par notre collaborateur Farid Farah.

 

Finalement, le déplacement des supporters algériens au Brésil n’a pas été vain. Il a été couronné d’une qualification historique des Verts aux huitièmes de finale de la coupe du monde 2014. Les camarades de Slimani ont brouillé les plans tactiques de l’entraineur italien de la sélection de Russie, Fabio Capello, et ont un nul (1-1) à l’issu d’une rencontre qui s’est déroulée, à Curitiba, au plus vieux stade du mondial, l’Arena da Baixada. Dès le coup de sifflet final, quatre minutes après la fin du temps réglementaire, les supporters des Fennecs se sont libérés de leurs stress et ont allumé le « feu de la joie », dans une euphorie totale, au niveau des tribunes du stade. « Nous les avons eu sur les plans physique et tactique. On est la bête noire de Capello. Dommage que nous ne les avons pas battu au score », crie Ayadi, un supporter de l’EN. Les scènes de liesse des tribunes se sont vite déplacées vers les artères du stade. Les fans des Verts dansaient au rythme de « One Two Three, Viva l’Algérie ». Rezki, qui a fait le déplacement depuis Montréal, et qui a roulé plus de 900 Km pour assister à l’exploit de l’EN, qualifie cette réalisation d’une « deuxième vie au football algérien ». « Nous avons une équipe jeune, bien prête, non pas pour le prochain match mais pour le mondial 2018 », affirme-t-il.

Les tribunes s’enflamment à l’égalisation

Si le but de la Russie, marqué par l’attaquant Alexander Kokorin, à la 6e minute, a eu l’effet de massue (les Verts étaient situation d’infériorité numérique). Les joueurs et les supporters s’en sont vite repris. Les camarades de Djabou ont été patients. Ils ont multiplié les tentations pour qu’à la 59e minute, l’attaquant des Verts, Islam Slimani, annonce l’égalisation au score et fait sortir Capello du banc de touche de son équipe. A ce moment là, les tribunes B, J, K de l’Arena da Baixada s’enflamment aux cries d’ »Inchallah qualifiés ». Ainsi, l’Algérie qui n’a jamais douté en ces capacités offensives, se classe à la deuxième place du groupe H. Son nul face aux Russes fut une véritable exploit. Elle s’offre surtout un huitième de finale savoureux, à disputer face à l’Allemagne, lundi prochain à Porto Alegre (21h00 GMT+1). Une répétition de l’histoire, trente-deux ans après l’exploit des coéquipiers de Lakhdar Belloumi contre la RFA au Mondial Espagnol (2-1 en faveur de l’Algérie), suivi du fameux « match de la honte » entre les Allemands de l’Ouest et l’Autriche (1-0), qui avait éliminé les Fennecs malgré leurs deux victoires.

Ooredoo prolonge sa contribution pour le séjour des supporters

La qualification au 2 tour en poche, le premier partenaire de l’EN et des supporters, l’opérateur de téléphonie mobile, Ooredoo, a annoncé sa décision de prolonger sa contribution financière pour soutenir la prise en charge du séjour (hébergement, transport et accès au stade) des 2000 supporters qui ont fait le déplacement au Brésil. Cette contribution s’ajoute à celle du Ministère des Sports, à travers le Fonds National de Promotion des Initiatives de la Jeunesse et des Pratiques Sportives.

Par ailleurs, le PDG de Ooredoo, Joseph Ged  a félicité les Verts. « Ooredoo était aux côtés de l’Equipe Nationale depuis le début de cette aventure historique. Ooredoo est fier des Verts, fier de l’Algérie et fier de revivre à leurs côtés ces moments historiques à savoir Oum Dourmane, le 18 novembre 2009, ainsi que le Brésil, le 26 juin 2014. Ooredoo tient à féliciter l’ensemble des joueurs, le staff technique et administratif ainsi que le Président de la FAF pour cet exploit historique. Ooredoo est fier de continuer à accompagner nos champions en tant que sponsor officiel pour la suite de leur brillant parcours en Coupe du Monde », a déclaré l’opérateur.