Le directeur de la web radio Sarbacane, Abdelkrim Zeghileche, a déposé ce dimanche 9 juin 2019, une plainte contre la police judiciaire de la ville de Constantine pour la saisie du matériel de sa web radio a appris Maghreb Emergent auprès du plaignant.

La police judiciaire de Constantine a procédé à la saisi du matériel de Sarbacane la première semaine du mois de novembre 2018. On reprochait à Zeghileche la création d’une radio sans autorisation, même si elle émet depuis 2012.

Il faut noter que l’éditeur en question a été incarcéré une semaine avant la saisie du matériel. « Ma radio existe déjà depuis 2012. Je travaillais sans aucun problème jusqu’au moment où mes positions politiques et mon engagement avec le mouvement Mouwatana ont commencé à déranger les autorités. Mon engagement politique est la raison réelle de mon arrestation et de la saisie de mon matériel », a souligné Zeghilech.

D’après lui, la valeur du matériel est de six millions de dinars algériens. « Ils ont non seulement saisi le matériel de la radio mais aussi celui de l’entreprise éditrice. Je suis actuellement au chômage », a-t-il déploré tout en espérant récupérer son matériel.