Les bourses d’Alger et de Tunis ont annoncé jeudi dans un communiqué conjoint la signature d’un protocole d’accord visant à dynamiser la coopération entre les deux places boursières. A moyen terme, cet accord favorisera la création d’un espace financier maghrébin homogène, selon  le DG de la Bourse de Tunis.

 

L’accord, signé à Tunis en marge de la deuxième édition du salon de la Bourse et des services financiers « Investia », porte sur l’échange d’informations et d’expériences entre la Bourse d’Alger et celle de Tunis.

Il prévoit également de renforcer les liens de coopération dans les domaines de la formation, de l’assistance technique, de la promotion de la culture boursière et du développement des doubles cotations, selon la même source.

« Le rapprochement entre les deux bourses vient à point nommé pour dynamiser une coopération établie depuis plus d’une décennie », a déclaré M. Yazid Benmouhoub, directeur général de  la Bourse d’Alger, cité dans le communiqué.

« Avec la bourse de Tunis, nous partageons les mêmes objectifs et ambitions, à savoir, faire progresser le rôle de nos marchés dans le développement des économies des deux pays, pour booster la croissance de nos entreprises et leur assurer un rayonnement régional et une visibilité internationale », a ajouté M. Benmouhoub.

Création d’un espace financier maghrébin

De son côté, le DG de la Bourse de Tunis, M. Mohamed Bichiou a indiqué que la consolidation de la coopération avec ses homologues algériens s’inscrit dans  la volonté de favoriser à moyen terme la création d’un espace financier maghrébin homogène pouvant multiplier les opportunités d’investissements pour les opérateurs locaux et les investisseurs étrangers.

« Nous œuvrerons dans ce cadre à conjuguer nos efforts pour réunir les conditions d’une meilleure intégration de nos marchés financiers (…) Nous espérons qu’à travers ce nouvel accord, nous puissions contribuer à l’essor de nos économies », a-t-il dit.