Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 21 Mai 2018

14ème Session du Conseil d’Association: La Tunisie et l’UE s’accordent sur les priorités stratégiques

La 14ème session du Conseil d’Association Tunisie-UE s’est déroulée, mardi à Bruxelles. La Tunisie et l’UE se sont tombées d’accord sur les priorités stratégiques du partenariat pour la période 2018-2020 et sur la poursuite de la réflexion commune au sujet de l’avenir des relations tuniso-européennes à l’horizon 2030.
Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé ce conseil avec la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, en présence du Commissaire européen chargé de la Politique européenne de voisinage et des Négociations d’élargissement, de Johannes Hahn.
Jhinaoui a mis en exergue les avancées dans le processus de consolidation de la démocratie en Tunisie marqué notamment par l’organisation, le 6 mai dernier, des élections municipales qui devraient consacrer les principes de décentralisation et de démocratie locale.
Il a également présenté aux responsables européens les priorités du gouvernement tunisien pour la période à venir, soulignant l’importance d’un soutien financier plus conséquent de l’Union européenne en vue de relancer l’économie nationale et améliorer la situation sociale.
De son côté, Federica Mogherini a tenu à féliciter la Tunisie suite à l’organisation réussie des élections municipales. L’UE s’est engagée à soutenir davantage le processus de décentralisation en Tunisie et le renforcement des capacités des municipalités nouvellement élues à travers l’allocation d’une nouvelle enveloppe d’appui financier.
Johannes Hahn, quant à lui, a salué l’adoption par la Tunisie d’une feuille de route qui traduit l’engagement à poursuivre les réformes socioéconomiques.
Il a annoncé qu’il organisera avec les institutions financières, courant 2018, une mission en Tunisie pour discuter de l’appui nécessaire à la mise en œuvre des réformes.
Les deux hauts responsables, tunisien et européen, ont évoqué les principaux dossiers de coopération, notamment les négociations relatives à l’Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) et au Partenariat pour la mobilité.
Tout en se félicitant de la décision commune de fixer un agenda ambitieux de négociations, ils ont souligné l’importance de ces processus dans l’ancrage de la Tunisie dans l’espace européen et à la modernisation de l’économie tunisienne, ainsi que dans les échanges humains et le rapprochement des peuples.
Les deux parties ont souligné encore une fois l’importance accordée à la jeunesse comme axe prioritaire de leur coopération.
En plus du programme start up de 25 millions d’euros pour la création de 1.000 entreprises innovantes en Tunisie, l’UE financera un nouveau programme dédié entièrement à la jeunesse y compris le soutien à l’emploi et à l’employabilité des jeunes.
Le ministre des Affaires étrangères et la Haute représentante ont procédé, au cours de ce Conseil, à la signature d’un programme de coopération et d’échange diplomatique entre le ministère des Affaires étrangères et le Service européen pour l’Action extérieure.
La Tunisie et l’UE ont aussi lancé une coopération dans le domaine de la diplomatie culturelle qui constitue un outil de développement économique et de valorisation du patrimoine culturel.
Les deux parties se sont accordés sur la mise en place d’un mécanisme d’alerte précoce afin d’assurer un suivi plus efficace des différents volets du Partenariat privilégié.
Par ailleurs, le Conseil d’Association a également permis aux deux parties d’échanger leurs points de vues sur les questions régionales d’intérêt commun dont notamment la situation en Libye et au Moyen-Orient, et la lutte contre le terrorisme.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"La baisse des stock américains n’a pas un grand effet sur les prix du pétrole" (Mustapha Mekidèche)

  Selon l’expert, c’est la position de l’Union Européenne vis-à-vis des pays Opep qui risque de provoquer un chamboulement du marché pétrolier.

Algérie: Le procès du porte-parole de la Coordination des comités de soutien de Cevital, reporté

  D’après Bouzidi, la marche organisée le 14 mai à Bejaia « commence à porter ses fruits ».

Algérie : L’activité de la gare maritime de Mostaganem progresse de 17%

  Au cours du premier trimestre 2018, il a été enregistré le passage de 13.232 véhicules, à partir et vers Mostaganem.