Le Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC Afrique), une agence de santé spécialisée de la Commission de l’Union africaine, a révélé jeudi que le nombre de cas confirmés de COVID-19 sur le continent est passé à 1.073.788, tandis que le nombre de décès s’élève désormais à 24.256.

Dans sa dernière mise à jour de la situation publiée jeudi, Le CDC Afrique a indiqué que le nombre de cas de COVID-19 en Afrique est passé de 1.064.546 mercredi à 1.073.788 jeudi, notant également que le nombre de décès liés au COVID-19 à l’échelle du continent avait enregistré une augmentation de 417 par rapport aux 23.839 de mercredi, atteignant maintenant 24.256.

L’agence continentale de contrôle et de prévention des maladies a par ailleurs déclaré que le nombre de personnes qui se sont remises d’infections liées au COVID-19 a atteint 769.023 à ce jour.

L’Afrique du Sud compte actuellement le plus grand nombre de cas de COVID-19 avec 568.919, mais aussi le plus grand nombre de décès liés au COVID-19, avec un nombre de morts atteignant actuellement 11.010. L’Egypte vient en deuxième position avec 95.963 cas et 5.085 décès liés au COVID-19, suivie du Nigeria qui a jusqu’à présent enregistré 47.743 cas de COVID-19 et 956 décès.

Toujours selon le CDC Afrique, la région de l’Afrique australe est la zone la plus touchée en termes de cas confirmés, suivie des régions de l’Afrique du Nord et de l’Afrique de l’Ouest.

Dans le même temps, dans un contexte de propagation rapide de la pandémie de COVID-19 à travers le continent, le CDC Afrique a appelé à une forte collaboration continentale et mondiale pour contenir la propagation rapide du virus en Afrique.

S’adressant en exclusivité à Xinhua mercredi, John Nkengasong, directeur du CDC Afrique, a souligné que “nous assistons à une augmentation rapide du nombre d’infections au COVID-19” à travers le continent.

M. Nkengasong a également insisté sur la nécessité de travailler selon les principes de coopération, de collaboration et de partenariat en Afrique et ailleurs dans le monde, et a salué le gouvernement et les entreprises chinoises, telles que les fondations Jack Ma et Alibaba, pour leur soutien à la lutte de l’Afrique contre la pandémie de COVID-19.