Le nombre total de cas confirmés de COVID-19 sur le continent africain a atteint samedi 1.622.455, selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

Le CDC Afrique, une agence de santé spécialisée de la Commission de l’Union africaine, a déclaré dans un communiqué que le nombre de décès dus à des maladies liées à la pandémie a atteint samedi après-midi 39.584.

Le CDC Afrique a indiqué que le nombre de personnes qui se sont remises du virus infectieux à travers le continent a atteint à ce jour 1.337.964.

Les pays africains les plus touchés par le COVID-19 en termes de nombre de cas positifs sont l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte, l’Ethiopie et le Nigeria.

L’Afrique australe est la région la plus touchée par le COVID-19, tant en termes de nombre de cas positifs confirmés que de nombre de décès.

La région de l’Afrique du Nord est la deuxième région africaine la plus touchée par le COVID-19, selon le CDC Afrique.

Le bloc panafricain de l’UA, qui a noté que la situation actuelle du COVID-19 en Afrique est toujours en retard sur la courbe de la pandémie dans les autres régions, a déclaré : “Elle change rapidement avec l’augmentation spectaculaire du nombre d’infections et de décès”.

“Nous devons redoubler d’efforts pour surmonter le défi sanitaire et économique et le temps d’agir est maintenant, en travaillant au sein d’un front uni”, a déclaré l’UA.