Al Qaïda a confirmé la mort de Qassim al Raymi, le chef de l’organisation islamiste dans la péninsule arabique (Aqpa), a indiqué dimanche SITE Intelligence Group, un groupe américain spécialisé dans la surveillance des mouvements jihadistes.

Le président américain Donald Trump avait déclaré début février que les Etats-Unis avaient tué Qassim al Raymi lors d’une opération antiterroriste au Yémen, où est basée cette branche de la nébuleuse islamiste.

Les Etats-Unis considèrent Aqpa comme l’une des branches les plus actives de la nébuleuse islamiste.