Une catastrophe écologique au sens le plus sale du terme s’est produite ces derniers jours à Melbou, sur la côte est de Béjaia. La mer a rejeté des tonnes de déchets ménagers, essentiellement en plastique.  

Maghreb Emergent s’est rendu sur place et a constaté l’empleur de la catastrophe. Ces déchets ont vraisemblablement été charriés par l’Oued Agrioun qui traverse les communes de Kherrata, Taskeriout, Ait Smail, darguina et Souk Eltenine.

Rencontré sur place, le président l’association écologique Oxy-Jeunes Darguina, Khaled Foudil tire la sonnette d’alarme sur la menace qui plane sur le littoral de la région.

Ce n’est pas le seule endroit où les déchets jonchent les plages de Béjaia. A quelques kilomètres de Melbou, dans la commune d’Aokas, une gigantesque décharge communale anarchique est située au bord de la plage. Malgré les appels des citoyens, les autorités restent muettes.