imgage mouton2

 « Les autres quantités de vaccins seront réceptionnées très prochainement  et seront également distribuées à travers le même dispositif », a annoncé le ministère.

« Un premier lot de cinq (5) millions de doses de vaccin (pour le cheptel) a été réceptionné et un dispositif particulier est mis en place au niveau de l’Institut national  de la médecine vétérinaires (INMV), pour assurer l’acheminement, et dans les meilleures conditions, des vaccins au niveau de  l’ensemble des wilayas du pays », a assuré, ce week-end, le ministère de l’Agriculture du développement rural et de la pêche. Le ministère «a pris toutes les dispositions auprès des laboratoires  pharmaceutiques vétérinaires pour recevoir les vaccins dans les délais les  plus courts dans le cadre du lancement de la campagne de vaccination du cheptel », ajoute la même source.

Le département de Bouazgui a ajouté, par ailleurs, que tous les moyens matériels et humains ont  été mobilisés au niveau central et local à l’effet d’entamer l’opération de  vaccination, immédiatement, dès réception des vaccins.

« Les autres quantités de vaccins seront réceptionnées très prochainement  et seront également distribuées à travers le même dispositif mis en place,  sur tout le territoire national pour permettre la vaccination de tout le  cheptel », a également précisé le ministère. Il a appelé l’ « ensemble des intervenants  (autorités locales, éleveurs) à apporter main forte aux services mobilisés,  afin de leur permettre d’accomplir leur mission dans les meilleures  conditions et assurer la réussite de cette vaste opération d’intérêt  national».