Plus de 2.000 vétérinaires des secteurs public et privé ont été mobilisés pour garantir le contrôle sanitaire du cheptel en prévision de l’Aïd el Adha, a indiqué lundi un cadre du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.
S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue en marge d’une rencontre régionale organisée dans le cadre des préparatifs entamés pour assurer les prestations nécessaires aux citoyens, en prévision de cette fête religieuse, le directeur des services vétérinaires au ministre de tutelle, Kedour Hachemi Karim a précisé que l’opération est inscrite dans le cadre des mesures prises par les pouvoirs publics visant à parer à tout risque de pathologie parmi le cheptel et à préserver la santé du citoyen.
Des dépliants et prospectus renseignant sur des orientations sur l’opération d’abattage et des mises en garde contre les dangers liés au kyste hydatique seront distribués à travers l’ensemble des points de contrôle « en cours de désignation » par les directions des services agricoles (DSA) avec la collaboration des assemblées populaires communales (APC), selon le même responsable.
Le représentant du ministère a souligné dans ce même contexte que ses services relevant des wilayas pourvoyeuses de cheptel, notamment les wilayas steppiques, délivrent des certificats de santé devant accompagner le cheptel dans son déplacement.
Des permanences seront effectuées par les services vétérinaires de wilayas au niveau des APC et des DSA durant les deux jours de l’Aid, et des brigades mobiles composées de vétérinaires et des techniciens effectueront des tournées de contrôle pour répondre aux besoins et aux sollicitations des citoyens, a fait savoir la même source, notant que tous les établissements d’abattage, répartis sur l’ensemble du territoire national, seront ouverts durant cette période pour inciter les citoyens à sacrifier leurs animaux dans de bonnes conditions.
« Le cheptel ovin est sain et aucun foyer de maladie n’a été signalé durant les derniers mois à travers les différentes wilayas du pays », a-t-on noté ajoutant qu’un total de 28 millions de têtes ovines et environs 2 millions de têtes bovines, a affirmé le même responsable.
Plusieurs cadres du secteur agricole, des directeurs de laboratoires vétérinaires régionaux, des inspecteurs vétérinaires et des présidents des associations activant dans ce domaine de 15 wilayas de l’Est du pays, ont pris part à cette rencontre organisée au siégé de la DSA de la wilaya de Constantine.