Le doyen des défenseurs des droits de l’homme en Algérie, Me Ali Yahia Abdenour apporte son soutien au mouvement populaire qui ébranle l’Algérie depuis deux semaines.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, le président d’honneur de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme se dit heureux de voir des Algériens dans la rue en train de manifester pour les libertés et contre le pouvoir « totalitaire ».

En s’adressant directement aux manifestants il dira : « Je suis avec vous d’esprit et de cœur ». Il ajoute : « Vive l’Algérie démocratique ».

Il affirme, par ailleurs, qu’il ne peut sortir dans la rue compte tenu de son âge (98 ans). « Chers frères et sœurs, à 98 ans il m’est difficile de marcher avec vous, pourtant je suis un grand marcheur pour les libertés. Je suis heureux de voir le peuple se soulever contre ce pouvoir totalitaire », a-t-il dit.

Pour rappel, Ali Yahia Abdenour est parmi les rares militants du mouvement national qui sont toujours en vie. Il a milité au sein du MTLD avant de rejoindre la guerre de libération nationale.

A l’indépendance, il a participé à la création du FFS en septembre 1993 et de la Ligue des droits de l’homme en 1985.

Il s’est illustré également par son opposition à l’arrêt du processus électoral en janvier 1992 et par son engagement en faveur des familles de disparus.