Photo électricité
Durant le mois de juillet passé, pas moins de 10 agressions d’ouvrages ont été enregistrées dans la wilaya d’Alger, indique une source à Sonelgaz.

Malgré les vagues de chaleur de ces derniers jours, la Sonelgaz n’a pas enregistré de pic de consommation d’électricité pour cette saison estivale, selon les déclarations d’une source proche de cette entreprise publique.

Comparée à l’année passée, où pas moins de trois pics de consommations électriques ont été enregistrés durant l’été, « cette année la consommation de l’énergie électrique a été maitrisée grâce au plan d’urgence de la Sonelgaz qui a permis de faire face à la forte demande des clients », explique notre source.

A ce propos, la même source explique que chaque année la Sonelgaz établit un plan d’urgence prévisionnel pour identifier les régions qui enregistrent un manque en énergie électrique afin de déterminer les démarches à suivre, notamment en termes d’augmentation de puissance d’énergie ou de rajout de postes électriques, de câbles ou de transformateurs. Une opération qui est menée par l’Opérateur système, une filiale du groupe Sonelgaz chargée de déterminer les régions sensibles, en collaboration avec d’autres filiales du même groupe, en l’occurrence la GRTE et les sociétés de distribution (SD).

Grâce à la production électrique et au développement du réseau, les pics de consommation de 2017, explique la même source, n’ont pas eu d’incidence sur les clients et aucune coupure de courant n’a été opérée. Tous les communiqués publiés par la Sonelgaz au sujet des pics de consommation, poursuit notre source, sont une sorte d’alerte sur le dépassement du seuil de consommation électrique. « C’est surtout pour sensibiliser les citoyens et les appeler à rationaliser la consommation de l’énergie électrique », a-t-elle fait savoir.

Au sujet des coupures de courant enregistrées dans les régions du sud, notre interlocuteur indique que ces dernières sont dues à la forte consommation électrique, mais aussi aux fortes chaleurs, ce qui pèse lourdement sur les équipements. « La région du sud a toujours été un cas exceptionnel », indique notre source, ajoutant que l’utilisation abusive des climatiseurs qui fonctionnent 24 heures sur 24, avec des réglages de températures de moins 16°, augmente la consommation d’énergie électrique dans cette région.

10 agressions d’ouvrages contre des câbles électriques enregistrées en juillet

Parmi les incidents qui affectent le réseau électrique et qui causent des coupures de courant, figure le phénomène des agressions perpétrées contre ouvrages contre des câbles électriques souterrains de la Sonelgaz. Notre source a révélé que durant le mois de juillet passé, pas moins de 10 agressions d’ouvrages ont été enregistrées dans la wilaya d’Alger.

Ces agressions, explique notre sources, sont dues à des travaux effectués par l’Algérienne des eaux et plusieurs autres entreprises, causant la rupture de câbles électriques et entrainant des coupures électriques nécessitant l’intervention des agents de la Sonelgaz.

Ces travaux qui interviennent sur les voiries sont exécutés avec des autorisations octroyées par les services des APC, sans aucune coordination avec les services de la Sonelgaz pour la délivrance des plans de réseau de câble souterrain, a affirmé notre source.

Ce qui n’est pas le cas pour la Sonelgaz qui n’entame aucun travail sur la voirie que si les plans souterrains sont en sa possession, assure la même source. Elle affirme que cette procédure est une des raisons qui fait que plusieurs projets de la Sonelgaz accusent des retards.