Le ministère de l’Education nationale a démenti lundi des informations relayées sur les réseaux sociaux sur des prétendues décisions concernant l’adoption du système de rachat et l’organisation du BAC session septembre 2020 uniquement pour les matières essentielles.

“Suite aux allégations relayées sur les réseaux sociaux faisant de décisions concernant l’examen du BAC, le ministère de l’Education nationale dément catégoriquement ces informations dénuées de fondement qui n’ont pour but qu’induire en erreur l’opinion publique, démoraliser et déstabiliser les élèves dans cette période décisive, à savoir la préparation d’un examen qui nécessite la quiétude, la concentration et l’accompagnement”, a précisé le ministère dans un communiqué dont l’APS détient une copie.

A cette occasion, le ministère a appelé tout un chacun à faire preuve de vigilance et à vérifier les informations auprès de la source officielle par la consultation quotidienne du site électronique du ministère et ses pages officielles sur les réseaux sociaux, a ajouté le communiqué.

Et d’appeler les élèves aussi à faire preuve de vigilance et de détecter les informations relayées en dehors des canaux officiels du ministère de l’Education.

A rappeler que certains réseaux sociaux ont relayé récemment des informations attribuées au ministère de tutelle faisant état “d’adoption du rachat pour les élèves ayant obtenu une moyenne de 9/20 à l’examen de BAC et que ce dernier concernera uniquement les matières essentielles”.